Alioune Tine : « La construction d’un état de droit… passe par l’indépendance… des juges »
PUBLICITÉ

Alioune Tine : « La construction d’un état de droit… passe par l’indépendance… des juges »

Le Conseil constitutionnel a rendu son verdict, concernant la requête déposée par le CRD. Une requête qu’il juge irrecevable. D’où l’ire de l’opposition qui, depuis un moment, n’a cessé de dénoncer une « paralysie » de l’instance, actuellement composée de 4 membres, au lieu de 7. Alioune Tine n’a pas tardé à réagir, à cet effet.

Contentieux politiques…

Pour le Président fondateur de Think tank Africajom center, repris par Dakarmatin « si chaque fois que nos juridictions, pénale et constitutionnelle, sont confrontées à des contentieux politiques, et quels que soient le cas donnent raison a la majorité présidentielle contre l’opposition, cela prive les leaders de l’opposition de leur liberté… »

Problèmes structurels à aborder…

Avant de poursuivre : « La construction d’un état de droit et d’une démocratie apaisée et consensuelle passe par l’indépendance et l’impartialité des juges en matière pénale et en matière constitutionnelle, surtout concernant les contentieux politiques. Quels sont les problèmes structurels à aborder ?« 

2
PUBLICITÉ

12 commentaire

  1. Rambo

    Encore Alioune Seitane Tine.! Casses toi Ibliss Tine, tu vis de haram, en jettant sur le feu pour en tirer profit. Alioune crois tu que tu es le monopole du patriotisme et de l’intelligence pour nous vendre des opposants désoeuvrés et sans envergure et assise populaire qui contestent tout et rien.

  2. 2024 Fin de parcours pour Macky

    Macky a mis son coude sur les juges et les dossiers

    1. Ndiaye

      Un pays a prédominance confrerique l’indépendance de la justice est difficile

  3. Cheikh Amidou TOURE

    La crise d autorité installée par les libéraux profite largement à ces droits de l’hommistes nuls et insignifiants. Que peuvent représenter Alioune Tine , Dioma Ndiaye et Gassama dans ce pays. Qui les a élu ? Sur le plan intellectuel et du droit, il ne pèsent pas lourd. Ils ont peut-être la faveur de la presse très qualifiée pour fabriquer des monstres. Dans un État organisé, des gens comme eux, n’ont pas droit à la parole. Ils tentent à chaque occasion de mettre le feu dans notre pays. Au profit de qui ? D où tirent ils leurs revenus

  4. asse

    @cheikh amadou t.@ Cessez de déverser vos inepties sur d’honnêtes citoyens qui ont l’heur de remplir leur devoir de sentinelles. Comment pouvez-vous si légèrement taxer Tine, Dioma et Gassama de moins que rien intellectuellement? C’est vous qui , à chaque fois que votre mentor est critiqué, cherchez à insulter des gens dont le seul orteil vaut mieux que tout votre être. Dites-nous clairement qui vous êtes pour avoir l’outrecuidance de déclarer que ces trois patriotes ne pèsent pas lourd intellectuellement! Tine, grand universitaire, spécialiste de l’analyse du discours et des droits de l’homme, Dioma Ndiaye , avocat émérite, Gassama, choisi par Amnesty pour ses compétences en matière de traitement des questions liées à la vie de société ! Est-il acceptable ,parce que vous êtes du côté du pouvoir, de vouer aux gémonies tout le travail remarquable que ces trois sommités ont accompli dans ce pays ? Arrêtez de regarder la réalité avec des œillères d’un borné et acceptez que la vérité soit assénée à votre mentor dont la comptabilité comporte de bonnes et de mauvaises choses. Souffrez qu’on parle des mauvaises! Fraternellement!

    1. Ousmane Ba

      Mr Asse… votre intervention pertinente que vous venez de brosser…me donne envie de vomir… tellement que c’est trop fallacieux et mensonger !
      Libre à vous de considérer que la société civile encagoulée dont certains sont connus pour leur argentivore… mais de grâce , laissez-nous juger à nous aussi le droit de dire tout haut  » que ces Messieurs que vous défendez : sont des politicards encagoulés financés par des lobbyistes anti-senegal !

  5. Malick Diallo

    Monsieur tine tu vien de rendre compte que ce pays de marche pas une ou sa justice est le pouvoir en ace il ne peux pas avoir de lemergence nous africains ont dort vrament le chef de letat que nous avont il a fait regresser cette democrasie il nest pas digne .des genres de type retarde le continent . a cause de leur interet personnelle .ou vas ce pays

  6. Demba Diong

    Le conseil constitutionnel est anti constitutionnel. il donne toujours raison à la majorité quelque soit le sujet abordé.Ce conseil ne devrait même pas exister, car il a sapé la démocratie. Son honneur est perdu à jamais. A bas cette institution aux services des régimes.

  7. asse

    @ousmane ba@ Vous ne pouvez pas commencer votre laïus par qualifier mon commentaire d” intervention pertinente “ et vouloir après , replonger dans votre paranoïa habituelle! Quand vous dites une chose et son contraire, vous vous installez dans le syndrome de la persécution parce que vous êtes bien dans votre rôle : vous cherchez à sauvegarder votre “ceep “ ( salaire de répondeur automatique). Sans rancune !

  8. moussa

    c est un pays de médiocre tanque macky est dans ce pays y a pas de démocratie

  9. Stop

    On devrait même trouver d’autres noms pour qualifier ces soit disant juges qui ne sont que des machines programmées . Ils ont perdu leur honneur et j’ai bien peur qu’ils transmettent cela aux générations futures. Que Dieu nous vienne au secours

  10. mata

    c’est aux juges d’etre indepandents macky sall ne peut pas limoger tous les juges qui pronent l’indepandence.