BRVM-10 184,14 0,18 BRVM-C 193,59 -0,11 Dernière mise à jour : Vendredi, 21 septembre, 2018 - 22:45

BOA SN

-2,27

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 27° partly-cloudy-night
Annonces

Alioune Kébé, du foot à la politique: « en 2019, je veux être maire de Grand Yoff »

Alioune Kébé, Football, Grand Yoff, maire, politique

Alioune Badara Kébé va présenter sa candidature comme maire aux prochaines élections municipales de 2019. L’ancien footballeur l’a fait savoir vendredi, à la veille du lancement de son mouvement national dénommé «Liniou Bokk».

Alioune Badara Kébé veut désormais s’engager en politique. «J’y vais pour développer ma commune et le Sénégal d’une manière générale», a expliqué l’ancien footballeur qui, durant sa carrière, a joué au Mans, à Gueugnon (France), à Mouscron (Belgique) et à Horsens (Danemark). À travers son  mouvement «Liniou Bokk» avec comme slogan «Servir et non se servir», l’ancien coéquipier de Demba Bâ à Mouscron veut se présenter aux élections municipales de 2019.

Devant une foule acquise à sa cause hier au Foyer des jeunes Grand-Yoff, ABK a dévoilé ses ambitions pour la commune de Grand-Yoff. Comme il a bien souligné lors de son discours, l’idéal pour lui, est d’aider les femmes, les jeunes, de les responsabiliser et surtout de construire la commune de Grand-Yoff, qui, à ses yeux, est oubliée alors que «d’autres communes qui ont moins d’habitants que Grand-Yoff se développent aux plans de l’énergie (électricité et eau…), infrastructures (hôpitaux, stades…)».

Il ambitionne aussi dans l’avenir de «jouer pleinement sa partition pour le développement du Sénégal». Connu pour ses investissements dans l’humanitaire, Kébé s’est aussi illustré par ses actions sociales en faveur des personnes démunies. Et cela, à travers la structure «Pro Family Social». L’expérience de l’ex-international footballeur Georges Weah devenu Président au Libéria a été toujours une belle leçon pour d’autres personnes comme lui qui ont fait leur carrière dans le sport.

En effet, ABK peut compter sur le soutien de la candidate à la dernière présidentielle de 2017 au Liberia, MacDella Cooper, qui a assisté samedi à la cérémonie de lancement de son mouvement. Seule femme en lice, l’ancienne mannequin libérienne, fondatrice de la Fondation MacDella Cooper, une organisation dédiée à l’amélioration de la vie des enfants et des femmes au Libéria, avait recueilli 0,7 % des voix au premier tour, avant d’annoncer son ralliement à Weah, qui est le père d’un de ses trois enfants.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *