AIBD: Les agents de la TSA maintiennent leur mouvement d’humeur

AIBD: Les agents de la TSA maintiennent leur mouvement d’humeur

Voilà plus d’une semaine que les travailleurs de la TSA (TERANGA SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE) poursuivent leur mouvement d’humeur.
A l’origine de cette grogne, des conditions de travail qu’ils jugent “inhumaines” et des protocoles d’accord non respectés par leur employeur. Ces agents de sûreté aéroportuaire se disent encore plus déterminés à poursuivre le combat jusqu’à obtenir une satisfaction.
Ils sont au nombre de cinq cents travailleurs à réclamer un mieux être auprès de leur hiérarchie.
Leur revendication, disent-ils, remontent bien avant l’élection du président Bassirou Diomaye Faye.
Alors ils ont arboré des brassards rouges pour manifester leur mécontentement au sein de toute l’étendue aéroportuaire. Pour rappel, ces centaines de jeunes diplômés, spécialisés dans la sûreté aérienne, regroupés autour d’un collectif avaient saisi l’honorable député Guy Marius SAGNA pour lui faire part des problèmes qu’ils encourent à l’AIBD au delà de leur faible revenu mensuel.
Quelques heures avant cette audience avec le parlementaire, ils ont tenu un point de presse devant le bâtiment de l’inspection du travail.
Après toutes ces tentatives, ces jeunes travailleurs ont décidé de passer une autre étape, celle de solliciter une rencontre avec le ministre des transports terrestres et des transports aériens, monsieur El Malick NDIAYE. Pour le collectif, seul le ministre peut régler cette situation, qui a trop duré.
Ci dessous, les points de revendications tirés de la déclaration du collectif
« Une Effectivité immédiate de l’augmentation de l’indemnité de logement. Vu ce point a été bien intégré dans l’accord depuis 2022 et ne peut constituer un acquis récent.

Une Augmentation des primes Xray et MPSA d’ici fin Mai,
De concert rencontrer dans les plus brefs délais le colonel de la HAAS sur le point concernant: 3_les shifts de 12h au vu du fait que d’après Tsa c’est la HAAS qui régit le quantum horaire.

La prime renommée «PRESTA» pour les agents de la prestation compagnie et qui prend en compte les risques liés aux radiations de l’aéronef, les gaz carboniques dégagés par les réacteurs, les fuites de kérosène et autres risques autour. Cette dernière sera l’équivalent de la prime X-RAY chez les agents de la primaire.

L’octroi d’une salle des opérations dans les plus brefs délais aux agents de la prestation compagnie.

Une audience avec le ministre de Tutelle et le Dg de l’AIBD. L’objectif est de leur faire part de toutes nos revendications et de la situation actuelle de l’entreprise. Les manquements de la TSA, les coupures fréquentes et abusives sur nos salaires et nos jours de congés, l’absence de primes pour les shifts de nuit et les jours fériés, les primes de risques, la revalorisation des salaires, la migration vers la Convention des Transports Aériens ou la statut Unique du personnel de l’ASECNA et sur le point concernant la prime de sécurité du transport aérien et d’autres points qui seront débattus devant les autorités citées. »
Tels sont les réclamations de ces agents de sûreté de la société TSA.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire