Affaire Thierno Ousmane Sy : Les bizarreries du dossier

Après que le lecteur a fini de parcourir l’arrêt numéro 96 du 29 avril 2014 rendu par la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Dakar dans l’affaire Thierno Ousmane Sy, une seule question s’impose à lui : « Pourquoi l’ancien conseiller spécial de l’ex-président de la République chargé des Ntic est maintenu en détention? ».

En effet, selon le quotidien L’As, tout au long de ce document de cinq feuillets, les magistrats de la Chambre d’accusation démontrent un à un les nombreux éléments de la vacuité du dossier et relèvent la légèreté de l’accusation.

Pour bétonner leur argumentaire, les juges de la Chambre d’accusation brandissent l’ordonnance de mise en liberté provisoire rendue par le Doyen des juges d’instruction Mahawa Sémou Diouf qui « blanchit » Thierno Ousmane Sy.

Il s’y ajoute également que l’agent judiciaire de l’Etat, bien que partie civile dans le dossier, selon les membres de la Chambre d’accusation, n’a ni comparu ni conclu, alors qu’il est régulièrement cité.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire