Affaire Karim Wade: Paris «a violé» les relations de coopération judiciaire entre la France et le Sénégal

Le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba a indiqué mercredi à Dakar que Paris a violé les relations de coopérations judiciaire entre la France et le Sénégal dans l’affaire Karim Wade.

La décision du parquet de Paris de classer sans suite la plainte déposée en France en décembre 2012 par le Sénégal contre le fils de l’ex-président Abdoulaye Wade, n’est pas du goût des autorités sénégalaises. Mercredi, c’est le ministre de la Justice qui a dénoncé la procédure utilisée par la France pour porter à la connaissance des avocats de Karim Wade que le dossier a été classé sans suite. Selon Sidiki Kaba, les circonstances dans lesquelles le Parquet de Paris a traité le dossier de Karim Wade, viole les relations de coopération judiciaire entre la France et le Sénégal.

«Les voies diplomatiques devraient être utilisées à travers le ministère des Affaires étrangères qui devrait être informé en premier lieu», estime-t-il, en indiquant la colère de l’Etat du Sénégal. «Le Sénégal prend acte et la procédure continue normalement», a-t-il déclaré en marge de la Journée de partage et de vulgarisation des recommandations du sous-comité pour la prévention de la torture et autres traitements inhumains et dégradants des Nations unies.

Le ministre de la Justice indique qu’il faut savoir raison garder «parce qu’il y a plusieurs commissions rogatoires dans différents pays».

«Le Sénégal n’a de leçons à recevoir de personne, le système judiciaire est indépendant et le procès de l’ancien ministre, Karim Wade, aura lieu le 31 juillet», rappelle Sidi Kaba.

Avant d’ajouter : «Nous ferons en sorte que les conditions de la tenue de ce procès se fassent dans l’impartialité pour que la justice soit rendue en fonction des éléments à la disposition des juges».

Karim Wade est détenu pour enrichissement illicite portant sur un montant de 117 milliards de francs CFA (178 millions d’euros).

Source: Oeildafrique.com

2 COMMENTAIRES
  • iboundiaye846

    Vraiment vous êtes de vue d’esprit un peu en retard et ne semblez pas maîtriser le dossier. Ce dossier est toujours dans la rue. Quand vous étalez vos accusations farfelues c’est vous qui informez l’opinion avant que l’autre partie en soit informee. Aujourd’hui c’est l’arroseur arrosé et la vie continue.

  • therema

    Bisou

Publiez un commentaire