PUBLICITÉ
 Accord partage pétrole avec le Sénégal : Embaló dément son Premier ministre
PUBLICITÉ

 Accord partage pétrole avec le Sénégal : Embaló dément son Premier ministre

Le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a démenti samedi avoir signé un quelconque accord de partage de pétrole avec le Sénégal, comme l’avait affirmé vendredi dernier le Premier ministre, Nuno Nabiam.

PUBLICITÉ

Vendredi dernier, répondant aux questions des députés de l’Assemblée nationale populaire (ANP), le Premier ministre guinéen, Nuno Nabiam, a déclaré qu’il existe un accord de partage du pétrole avec le Sénégal paraphé entre Umaro Sissoco Embaló et son homologue Macky Sal.

La réponse du chef de l’Etat guinéen ne s’est pas fait attendre. Umaro Sissoco Embaló, a démenti l’existence d’un accord de partage du pétrole avec le Sénégal, s’adressant aux journalistes à l’aéroport de Bissau samedi, avant de partir pour le Nigeria, où il a participé à un sommet des dirigeants des pays d’Afrique de l’Ouest.

 Il n’y a pas d’accord pétrolier entre la Guinée Bissau et le Sénégal

« Pour l’instant, indique dw.com visité par Senego, il n’y a pas d’accord pétrolier entre la Guinée Bissau et le Sénégal », a démenti Sissoco, pour qui, « il faut que les gens sachent étudier pour pouvoir interpréter ». Les mots ont des significations différentes en français et en portugais. Il y a la prospection et l’exploration pétrolières », a déclaré M. Embaló.

Sans faire allusion au Premier ministre, Umaro Sissoco Embaló a déclaré que ce qui existe avec le Sénégal est un accord dans le cadre de l’Agence de gestion et de coopération (AGC) qui gère la zone économique commune (ZEC) que les deux pays partagent dans la mer.

« L’accord signé avec mon frère Macky Sal qui donne 30% à la Guinée-Bissau ne concerne pas le pétrole », a déclaré Umaro Sissoco Embaló.

#PremierMinistre #UmaroSissocoEmbalo

25
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. Verdade

    Si cet accord ne concerne pas le pétrole ou quoi qu’il soit, ton premier ministre doit être au courant. Macky Sall risque de brûler ce pays fatigué de guerre. Omaru et Nabiam ont arraché la victoire de Domingos PEREIRA, une victoire achetée par Macky et acolytes de la CDEAO et donnée à Oumaru par la corruption des militaires et juges. Wait and ses.

    1. Ousmane Senghor

      foutez nous la paix ce qu’il à dit c’est clair vous les rebelles de sonko qui ne dit jamais la vérité c’est vous manipulateur violeur