PUBLICITÉ
president macky sall 9 - Accidents récurrents : Macky Sall avoue la responsabilité de l'Etat

Accidents récurrents : Macky Sall avoue la responsabilité de l’Etat

Le nombre des victimes d’accidents mortels qui va crescendo inquiète le président de la République. Seulement, il a circonscrit le mal aux conditions de délivrance des permis de conduire, après avoir préconisé le retrait des véhicules de transport en commun appelés « 7 places ». Des mesures qui ne suffisent pas du tout.

Mea culpa présidentiel

En conseil des ministres, le Président Macky Sall a souligné l’ urgence de resserrer les conditions de délivrance des permis de conduire, après que le gouvernement a annoncé le retrait des véhicules « 7 places » de la circulation. Mais ces mesures prises comme unique solution sont loin de pouvoir arrêter la tragédie routière, parce que les responsabilités autour du phénomène des accidents mortels sont largement partagés. En recommandant la restriction de la délivrance des permis de conduire, il interpelle les autorités du service des mines, dont la plupart entretiennent des rapports d’intérêts avec les gérants d’autos-écoles, lorsqu’il s’agit d’examiner les élèves-conducteurs.

Des risques notoires

Le modus operandi n’est d’ailleurs plus un secret pour certains Sénégalais qui déboursent entre 125 et 160 000 FCfa pour obtenir leur permis au bout de deux essais seulement, sans maîtriser le Code de la route, encore moins le volant. C’est d’autant plus préoccupant que les autos-écoles non codifiés forment des chauffards qui exposent la vie des concitoyens sur les routes. Le défaut d’éclairage sur certaines parties de l’autoroute à péage et la divagation d’animaux qui persiste s’ajoutent aux causes d’accidents, en dépit des nombreuses alertes des usagers.

Laxisme

Pour la lutte annuelle contre l’insécurité routière, l’Etat du Sénégal, à travers le ministère de tutelle et la direction des transports routiers, n’a jamais fait plus qu’une campagne nationale de sensibilisation et de prévention sur la sécurité routière. Pendant ce temps, une autre source d’insécurité se déclare derrière l’interdiction faite sur l’importation des véhicules vieux de plus de 5 ans, et qui arrivent encore et toujours en pièces détachées, dissimulées dans des containers, avant d’être remontés dans les garages mécaniques.

La racine du mal…corruption

En outre, les visites techniques de complaisance qui se font sous fond de corruption inquiètent également, au regard du nombre d’épaves roulantes pratiquement habituées au décor de la circulation urbaine et interurbaine. Même le renforcement des contrôles systématiques et la présence dissuasive des forces de l’ordre sur les axes routiers et autoroutiers sont partis pour maintenir en l’état la problématique des accidents, et c’est du fait d’une « complicité » qui s’est développée dans les rapports entre la police et les transporteurs.

Accidents Macky
whatsapp 131
Annonces

(29) commentaires

Malick Diallo

Cher.president.nous.tous.nous.sommes.responsable.depuis.1960.ya.trop.de.laxcisme.dans.ce.pays.francement.ont.ne.travaille.pas..ya.beaucoup.de.chose.afaire..les.citoiens.il.faudra.les.mettres.au.pas.sans.calcul.politico.politiciennes..lafrique..est.male.partie

Mbaye

Macky Sall commence à être depuis le début de ce deuxième mandat. Il commence à revenir sur terre. Il commence aussi à comprendre que ses premiers ennemis sont dans son entourage. Il avoue sa malgouvernance pendant 7ans qu’il s’est laissé faire dans les dépenses de l’état.

Radars Et 100Km/H Maxi

Permis à points reliés aux permis numériques urgents. Autoroute vitesse trop élevée l ‘état pose des radars automatiques qui rapportent gros. Controle des feux des véhicules. éclairage solaire avec caméra tous les km.Licences de transports à points

Maxam

Jl faut faire Des large rouge deux voi.et Des paneau de signalisation.

Séni Ba

PAUVRE DE NOUS

Malik

Il faut aussi revoir l’état des route beaucoup de véhicule moyen de route les route nationale sont très petite par rapport le nombre de vehicule

Malik

Il faut revoir l’état des route beaucoup trop de véhicule moyen de route des route trop petite

Mans Ba

Mes chers freres tant que les routes n ont pas deux voix y aura toujours des accidents grave

Gainde

Incroyable khana notre presi n habite pad le mem Senegal a pr constater maintenant l enfer du quotidien des senegalais nos routes mal eclairages p insecurite des agressions la salete des rues tout dakar est pratiquement inondee alors k Il etait en villegiature l economie est a l arret depuis les elections ya un mal.d vivre general et le gouvernement organise un seminaire fi on a ecrit sur tout on veut des decisions fortes et responbles eclairez ns osi sur nos resources ns navons pas confiance …

Meummmze

lol, Macky Sall, je ne sais pas si il nous prend pour des gens qui ne reflechissent pas.
L’ETAT a tout les moyens. En 1 an ce probleme pouvait etre regle. vous prenez tout votre temps a penser comment frainer les autres pour qu’ils ne ne presentent pas comme candidat, vous passez tout votre temps a emprisonner et a repressionner. c<est sur que vous ne ferez rien. Puis certaines populations ignorantes se permettent d'etre la a donner des solutions.
la seule affaire c'est que ce Monsieur a echoue sur toutes les lignes.
De ma part personnelle, Du point de vue Souverainte economique = 0/10 toute leconomie est vendue aux turques, francais, chinois
Du point de vue sanitaire = 2/10 regarder aujourdhui les hopitaux seneglais( no comment)
Educatiion = 1/10 APR a ses propres enseignants, lecole publique est morte, cest les enfants des ministres et des cadres qui frequentent les ecoles privees, qui en ce moment est geree pour la plus part par des francais.

Gainde

A koi sert notre armee ns n sommes pad en gueerre pourkoi pad aider led populations av les inondation et l insecurite routiere

Srt

Les causes sont à trouver dans: 1. La corruption des forces de sécurité au niveau des axes routiers; 2. l’Etat défectueux de certaines routes et surtout qu elles soient mal éclairées; et 3.Les camionneurs qui provoquent la majeure partie des accidents

Siguy

Toutes ces mesures ne serviront pas à grande chose, il faut d’abord, statuer sur les causes des accidents :
Défaillance humaine ou mécanique
Etat des routes, les zones les plus accidentogène etc… Et après prendre les mesures qui s’imposent.
Spéculer sur les causes et prendre des décisions qui n’ont rien à voir avec la cause des accidents ne réglera aucun problème
.

Ousseynou Ba

Y rajouter l’état des routes depuis la configuration des ponts (cote raide a thiaroye et keur massar) et les bretelles sur autoroutes ( sortie maristes en plein croisement sur autoroutes) et sans oublier une école dont le porte principale est sur autoroute (et en plein croisement de 3 voies à grande circulation)

Oussama

Le président a l’humilité d’avouer ces erreurs ,et la qualité de prendre la responsabilitée. C’est brave et c’est comme ça que l’on fait avancer un pays

Lune

C’est pas facile, il ne sera pas facile de changer les mentalités , les habitudes , depuis le premier président jusqu’à nos jours , tous les présidents avaient compris une chose , que pour vivre tranquille avec les sénégalais , il faut leurs foutre la paix , les laisser faire aà peut près ce qu’ils veulent, ceux qui ont essayé de changer les mentalités ( Dia Mamadou , N’diaye Waly et cie ) en ont payé le prix. Aujourd’hui celui qui voudra faire de la vraie politique c’est-à-dire l’intérêt du peuple , devra prendre des mesures impopulaires , c’est à dire donner un coup de pied dans la fourmilière et il faudra qu’il s’attende à une réaction terrible de la part de la population , et quand je dis population , il faut comprendre : les auto écoles , les chauffeurs , les clandos , certaines familles religieuses qui ont des intérêts et tous les politiciens encagoulés qui n’attendent que ces situations pour exister .quel homme politique ose prendre ce genre de risque au fin de perdre son pouvoir , même si c’est pour l’intérêt de son peuple, surtout que celui qui le remplacera ne reviendra jamais sur ces acquis qu’il a combattu , au contraire il sera heureux qu’on lui ait déblayé le chemin, la politique est aussi un problème de courage et de sacrifice , aucun politicien n’a ces vertus .

Sombra

Je pense aussi que l’État manque beaucoup d’informations pour caractériser les accidents pour sortir des solutions. Il faut renseigner une base de données de l’ensemble des accidents sur le pays, pour avoir une visibilité Claire sur les accidents. L’ensemble des acteurs se rencontrent pour élaborer ensemble les informations à collecter ….etc. l’État doit travailler sur la base d’informations

Balde Lamine

Je veux vous dire quel est la solution en Europe personnes ne interdit les véhicules anciens mai ont leur obligé de réparation complet avant de donner Une autorisation de conduire pour un ant pour toujours

Lion Rouge

C’est pas toi prezi la faute c’est nous qui t’avions élu.

Autoroute Macabre?

Sur l’autoroute 80% des accidents dûs à des vitesses exessives, des sorties de routes, pertes de controle du vehicules, somnolence. La route et trop belle, pas de voiture en face et on fonce. La route nationale lente mais moins mortelle?

Adama Beye

1 les 3/4 de ces conducteurs ne connaissent pas le code la route.et dautres ne respectent pas le code, acheter un journal est plus cher que le permis.il faut au minimum 24 heures pour passer la conduite .ce qui est frappant au senegal,y a des gens qui arrivent pas a distinguer le stop et cerder le passage et ils ont le permis. les vrais assassins cest ceux qui leurs delivrent le permis.

Renè Diagne

Tout à fait exact mr Lune.ces mesures dites impopulaires maos judicieuses à mon avis doivent être appuyées par tout intellectuel honnête pour une large sensibilisation des population.feu Mamadou Dia avait très tôt raison

[email protected] Diop

Il faut necessairement de larges routes a double voies avec signalisation comments le preconise Malick

Gainde

Les consequences d la voyoucratie senegalaise

Ablaye Dieng

On doit donner les permis de conduire aux gens qui peuvent lire ou écrire

Fall

Des photos de je ne sais quoi sur les parabrises des véhicules de transport…. Le Sénégal va mal ça empêche la visibilité

Babacar Mbodji

Lune t’as tout dis

Miguel

Les sénégalais sont fe bons conducteurs.Il y a qqles années les accidents se comptaient maintenant on se lasse d’en comptait chaque jour,accidents mortels pourquoi?Posons nous la question en réflechissant un peu.Et si c’était dû aux nombreuses idoles (statues) qui pillulent partout.On sait kheureum=sacrifice donc regardons de ce côté.Un grand érudit avait dit:nagnou sangue rewmi bala rewmi di sangue bopam ak dérét (sang) mais on n’a pas voulu tenir compte de cet avertissement et les conséquences sont là désastreuses. Par ailleurs c’est celà qui à entrainer aussi la présence massive et osée des homosexuels,des franc-maçons, de cette lutte contre la religion et j’en passe.Trop de fléaux inexplicables dans ce pays.Des voitures qui dérapent d’autres se renversent y’ en a même qui tombent d’un pont c’est incroyable.Pour endiguer ce drame n’écartons aucune piste.

Yakoba

Merci monsieur le président de vous consacrer à ce probleme qui est important pour nous sénégalais

Publier un commentaire