Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Abdou Karim Fofana : “Barthélémy Dias nous a habitués à la violence, à des invectives”

La guerre des mots a bien démarré, en vue des élections locales du 23 janvier 2022. Le ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent (PSE) attaque sévèrement le maire de Mermoz Sacré-Cœur, par ailleurs candidat à la mairie ville de Dakar. Selon Abdou Karim Fofana, “Barthélémy Diaz est un homme violent, qui fait toujours recours à la violence“.

Les interrogations

Le candidat tête de liste majoritaire de BBY pour la mairie Fann, Point E, Amitié invite les Sénégalais à se poser la question de savoir à quoi le sieur Barth nous a habitués.

Est-ce qu’il nous a habitués à des promenades sans aucune violence, sans aucune provocation ? Moi je suis factuel. Prenez l’année 2021, vous prenez jour par jour et Barth l’a dit. Il a dit qu’il va se calmer et ça c’est un aveu. Il nous a habitués à la violence, à des invectives. La preuve : Comment vous pouvez expliquer l’appel qu’il a lancé avant de quitter sa maison le jour de l’audience, à 8 heures 30 minutes, alors qu’il sait que le procès a été renvoyé. Mais malgré tout, il mobilise tous ses amis, ses acolytes et force une marche à Dakar qui n’est pas autorisée d’ailleurs“, a indiqué Abdou Karim Fofana devant le Jury du dimanche, sur Iradio.

Des anarchistes 

Il explique : “Lorsqu’une personne comme ça vous habitue à de tels actes, la police, les autorités territoriales ont le devoir et la responsabilité de prévenir tout débordement. On a vu au Sénégal, pendant des années, des mouvements dits ‘citoyens’ qui nous disent que tous les vendredis nous serons à telle place jusqu’à ce que le régime s’en mêle. Ce sont des attitudes antirépublicaines, des attitudes anarchistes“, a déclaré le ministre.

Abdou Karim Fofana ajoute : “Vous voulez que nous soyons ceux qui permettent ces types d’agissement au Sénégal ? Je rappelle que BBY est un opposant pour ces élections locales. Mais, ce sont ceux qui tiennent le pouvoir municipal à Dakar qui se comportent comme des opposants“.

“Bart est la pire des choses qui peut arriver à la ville de Dakar”

Le ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent ne décolère pas contre Barthélémy Dias : “Dakar est la capitale de l’Afrique de l’ouest donc, Dakar ne peut pas s’offrir au dernier des insulteurs ou le premier des bandeurs de muscle. C’est une attitude républicaine qui manque chez l’opposition et qui crée tout ce bruit“.

Il poursuit : “Je pense aussi que dans Yewwi Askan Wi, il y’a un problème, des non-dits, des conflits d’intérêt, des calculs politiciens. Barth c’est la pire des choses qui peut arriver à la ville de Dakar. S’il gagnait ces élections, ça deviendrait un concurrent pour Sonko en 2024. C’est la raison pour laquelle ils ont tardé à déposer des listes. Aussi, c’est illégalement irresponsable de sa part de dire que je ne travaillerai pas avec le président de la République une fois élu maire. La collaboration pour le bonheur des sénégalais est nécessaire.”

51 Whatsapp
Annonces
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    1:57 - 27/11/2021

    Galatasaray-OM : Tension avec Pape Guèye, Mbaye Diagne désamorce les choses !

    Whatsapp
    1:00 - 27/11/2021

    PSG : Leonardo nie tout contact avec Zinedine Zidane !

    Whatsapp
    0:01 - 27/11/2021

    Bayern Munich : Bouna Sarr blessé et out jusqu’en 2022 !

    Whatsapp
    23:45 - 26/11/2021

    Camp pénal: Après la mutinerie, des détenus entament une grève de la faim

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp