Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » Sénégal : Quand la politique nous fait mal!...

Sénégal : Quand la politique nous fait mal! (Par Oumou Wane)

2017-03-29T18:23:38+00:0025 Partages

Depuis quelques semaines, on observe dans notre pays un curieux phénomène qui vient fausser le jeu démocratique. En plus de la violence verbale, coutumière dans nos assemblées, voici que les agressions physiques se multiplient parmi nos élites, ou plutôt parmi les seconds couteaux, assoiffés de pouvoir et prêts à le confisquer par la force !
Mais à quel petit jeu s’amusent-ils ? Et où cela peut-il nous mener, à part nous envoyer dans le mur et nous menacer de perdre notre cohésion sociale ?

Car soyons-en sûrs, ce jeu de trash Monopoly, qui consiste à ruiner ses concurrents par des opérations de lynchages médiatiques, les fortunes se faisant et se défaisant au fil des coups bas, n’est pas à l’honneur de notre système démocratique !

Et comme si cela ne suffisait pas, comme si le climat avant la campagne des législatives n’était pas déjà assez pourri, voici que le nouveau jeu national dans cette escalade complotiste consiste à insulter notre Président de la République et à le vilipender à l’Etranger, surtout en France où nous gros complexés allons faire du bruit devant nos chefs français pour qu’ils tranchent sur nos questions nationales ! Non mais quelle honte !

D’accord, les institutions sont stables au Sénégal, mais prenons garde, si nous voulons continuer d’être fiers de marcher du bon coté de l’Histoire, que notre démocratie, considérée comme majeure dans la sous-région, ne se délite pas jusqu’au point de se désintégrer.

Non, Macky Sall ne rigole pas, sans doute par timidité. Il n’est pas un mariole comme on dit… Il ne veut point répondre aux accusations portées contre lui, il est plus à l’aise dans l’action que dans le show mais bon c’est la nature de notre Président, nous faudra faire avec…Sa communication n’est peut-être pas la mieux maîtrisée soit, mais son bilan, qui est aussi celui de son premier ministre est bon, pour ne pas dire excellent et personne ne peut croire sans mauvaise foi que le pays n’est pas en meilleur état désormais.

Certes, le décalage grandissant entre langage et réalité en politique nous aveugle et la contagion du cynisme dans notre pays ne fait rien pour assainir l’espace politique, mais les faits sont là. L’intelligence et la maturité aussi !

Croissance, agriculture, infrastructures, industrie … La bonne santé de l’économie sénégalaise est au rendez-vous. Et ce n’est pas moi qui le dis mais le FMI, qui compte le Sénégal parmi les 10 pays les plus réformateurs d’Afrique. L’espoir bien entendu serait que cette ‘’performance’’ soit encore plus redistribuée et profite à tous afin d’apporter de la valeur ajoutée aux populations. Oui, nous sommes frustrés sur le tourisme, l’économie numérique, l’environnement et la santé entres autres mais Macky Sall a choisi ses hommes et c’est à lui de corriger le tir ! Nous n’allons lui pas lui faire un dessin !

Cependant certaines choses commencent à s’améliorer, c’est indéniable : la fin des délestages, la baisse du coût de l’électricité, le remarquable succès diplomatique en Gambie… tout cela n’est pas rien !

En politique cependant, la personnalité des candidats passe devant la qualité de leur programme et l’on peut regretter encore une fois le vide de l’État en matière de communication, mais sur le fond, c’est bien une nouvelle nation que nous construisons en devenant maîtres de notre destin.

Devant l’incapacité de l’opposition à s’unir, à formuler des revendications claires et à les défendre avec conviction et sans haine, face à son impossibilité de faire travailler ensemble des gens qui se tirent dessus à boulets rouges, il est plus que temps qu’une grande coalition appuyée davantage sur la jeunesse nous redonne confiance dans nos atouts, confiance dans ce que nous sommes. Cette opposition emploie toute son énergie a critiquer le système et Macky Sall , que chaque attaque rend plus fort assurément, devra en profiter !

A lui de former sa Grande Majorité Présidentielle en partant d’abord de son noyau dur de l’APR, de celles et de ceux qui ont cru en lui jadis, de sa coalition BBY, de ses amis et de la société civile et surtout de tous les indépendants et citoyens silencieux pour enfin nous proposer cette Grande Majorité Présidentielle. Mais hélas, lui aussi a sa génération du concret désormais, ce ténia qui a tué le PDS et qui tue à petit feu l’APR… et ca commence toujours par la famille hélas ! Je suis toujours abasourdie par la faiblesse de nos hommes d’Etat, que nous élisons et qui deviennent des béni oui oui au point de nous entrainer dans l’aventure en acceptant les diktats de leurs familles si goulues et non élues !

Oumou Wane
Présidente africa7

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • GUERRE CIVILE SENEGALAISE
    31/03/2017 10:27

    PORTE PAROLE DES HALL PULLAR; SOYEZ PATIENTE MADAME, c’est pour bientôt la boucherie à la sénégalaise; vous préparez la revanche ( révolutions) des hall pullars sur les wolof.
    Vous serez bien servis.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL