Annonces
Annonces
» » » » » Refonte du fichier électoral : Près de 50% des...

Refonte du fichier électoral : Près de 50% des électeurs inscrits dans le département de Tambacounda

2017-03-06T23:43:07+00:0021 Partages

Quelque 44.665 électeurs se sont inscrits sur les listes électorales du département de Tambacounda, ce qui représente 47,75% de l’objectif fixé dans le cadre de la refonte du fichier électoral et de la confection des cartes nationales d’identité biométriques à puce Cédéao, a annoncé le préfet Mor Talla Tine.

« A la date du 2 mars, dans le département de Tambacounda, nous avons enrôlé 44.665 électeurs, soit un taux d’enrôlement de l’ordre de 47,75%« , a précisé M. Tine dans un entretien avec l’agence de presse sénégalaise.

Cet effectif global a été atteint par les six commissions d’inscription du département, à savoir trois pour la commune de Tambacounda, et trois autres commissions pour les arrondissements de Missirah, Koussanar et Maka Coulibantang.

Dans la commune chef-lieu de département, le nombre d’électeurs inscrits était de 16.492 à la date du 2 mars, pour un objectif de 44.348, soit un taux de 37,18% déjà atteint, a expliqué Mor Talla Tine.

Il signale un « bond de 7% » par rapport à la semaine précédente, où le chef-lieu du département en était 30%.

Dans l’arrondissement de Koussanar, 9.389 électeurs se sont inscrits, sur un potentiel électoral de 13.125 attendus. L’effectif des inscrits est de 71,53%, soit le taux le plus élevé dans le département.

A Maka Coulibantang, 9.764 électeurs inscrits ont été dénombrés à la date du 2 mars, sur un potentiel électoral de 15.641.

Les inscrits représentent 62,42% de l’objectif fixé. L’arrondissement de Missira prend la dernière place, avec 44,16%, soit 9.020 électeurs inscrits, sur un total de 20.425 attendus devant les commissions électorales.

Le collège électoral du département comprend 93.539 électeurs, « un chiffre indicatif« , qui correspond à l’effectif du fichier départemental lors du vote référendaire de mars 2016, lequel est en cours de modification en perspective des élections législatives du 30 juillet, selon le préfet.

« Nous sommes rassurés, parce que nous avons reçu deux nouvelles commissions dans la commune de Tambacounda, qui représente presque la moitié de la population électorale du département, avec son potentiel électoral de 44.348« , a souligné M. Tine, rappelant que la refonte du fichier sera bouclée fin avril.

Le remplacement du logiciel d’enregistrement utilisé auparavant par un autre qui est « plus pratique » a permis aux commissions administratives de progresser rapidement, selon M. Tine.

« Mon objectif est d’avoir au moins 1.000 inscrits par jour, à raison de 300 à 350 par jour et par commission« , a indiqué le préfet de Tambacounda.

Il a décidé de « faire travailler les commissions tous les jours, de 8 heures à minuit« , pour atteindre les résultats fixés. « Cela permettra non seulement d’augmenter le nombre d’inscrits par jour, mais aussi d’éviter que les citoyens ne soient obligés de passer la nuit à faire la queue devant les locaux des commissions. »

« Nous espérons qu’avant la fin des opérations, à défaut de 100%, nous obtiendrons au moins 90 à 95%« , espère Mor Talla Tine.

« En attendant, nous avons insisté auprès de nos supérieurs hiérarchiques, pour qu’on renforce les effectifs d’agents des commissions, surtout dans les zones rurales« , a signalé M. Tine.

Concernant le retrait des cartes biométriques à puce Cédéao, le département de Tambacounda en a reçu 3.092 à la date du 2 mars, dont 1.235 cartes déjà délivrées aux titulaires, selon le préfet.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • green
    07/03/2017 02:41

    Mais s inscrire pour kw.?c la dictature.maky ne veu pas d oppositions.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL