Annonces
Annonces
» » » » » Mgr Benjamin Ndiaye: « Un dialogue pour des...

Mgr Benjamin Ndiaye: « Un dialogue pour des intérêt individuels, ce n’est pas du dialogue mais du ‘moussanté‘ »

L’archevêque de Dakar se félicite du dialogue qui va s’engager au Sénégal dans les tout prochains jours. Selon l’homme d’Église, le dialogue doit être sincère. Et il ne doit pas être aussi une occasion pour confondre tout. Car dans une démocratie, croit-il, il y en a qui exercent le pouvoir et d’autres qui s’opposent.

« Dans toute démocratie, il y en a qui exercent le pouvoir parce qu’ils l’ont gagné et y en a qui s’opposent. Mais, il y a une loi de fonctionnement et ce n’est pas parce que vous allez dialoguer que vous allez tout confondre, il y a des gens qui sont dans l’opposition parce que qu’ils ont un autre projet de société. Un dialogue franchement sincère doit avoir lieu entre les différentes formations politiques qui existent au Sénégal », a dit Mgr Benjamin Ndiaye.

Le dialogue doit avoir lieu, s’il peut permettre de détendre l’atmosphère politique et d’abaisser la tension. C’est ce que croit Mgr Benjamin Ndiaye. Il doit être orienter vers le seul intérêt des Sénégalais et du Sénégal. « Si le dialogue est pour baisser les tensions verbales, physique, nous disons que c’est tant mieux. Mais, le faire pour autre chose, c’est impossible. S’il tourne pour l’intérêt de la cité, cela vaut la peine. Mais, si c’est pour des besoins et ou intérêt individuels, ce n’est pas du dialogue mais du moussanté », a dit Monseigneur Benjamin Ndiaye, archevêque de Dakar.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • diaspora
    21/05/2016 09:45

    bien parlè

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces