Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » » » Belgique: Le Faise au cœur des journées...

Belgique: Le Faise au cœur des journées européennes de développement à Bruxelles

2015-06-07T13:58:30+00:00 Partages
Annonces

En marge des journées européennes du développement (EED15), tenues à Bruxelles, les 3 et 4 juin 2015, le Sénégal était à l’honneur pour présenter sa politique du Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur (Faise), devant  l’Europe et les diasporas du monde réunis dans la capitale européenne.

Axé sur le thème de « Migration et développement: Rôle de la diaspora africaine dans le développement », Mme Nata Samb Mbacké, administratrice du Faise,  a présenté les grands axes de la politique de l’Etat en faveur des Sénégalais de l’extérieur pour leur contribution au développement économique et social du pays. Le Fonds de 2,5 milliards de F Cfa qu’elle manage, étant un des instruments concrets de cette volonté politique, est devenu une source d’inspiration pour beaucoup de pays africains et du monde.

C’est autour d’un panel partagé avec Spyros Amorantis, directeur de l’Institut de recherche, formations et actions sur les migrations (Irfam), Brahim Benhaddou, directeur de l’Asbl , « Solidarité étudiants Tiers-Monde », Paul Dahan, psychanalyste, conservateur du Musée juif marocain de Belgique, Mamadou Alpha Diallo, vice-président de l’Asbl  « Visions développement du Sud »,  que l’administratrice du Faise a dégagé les grandes orientations de la politique du gouvernement sénégalais en matière de développement pour ses citoyens établis à l’extérieur.

Les migrants apportent une contribution non seulement au développement des pays d’accueil, mais ils sont également des acteurs de développement de leur pays d’origine: envois d’argent, solidarité avec les familles et mise en œuvre de projets qui s’élèvent dans les pays en développement, selon les projections 2015, à environ 454 milliards de dollars.

Pour avoir vécu plus d’une quinzaine d’années aux Etats Unis, Mme Nata Mbacké Samb, prenant la parole, a bien circonscrit le sujet dans un contexte de globalisation où tous les fils du continent et en particulier du Sénégal doivent apporter une pierre à l’édifice. L’administratrice du Faise d’expliquer que si le fonds mis en place en 2008 a pris une envergure chez les Sénégalais de la diaspora, passant de 330 millions à 1 milliard pour les projets localisés au Sénégal, c’est grâce à la vision du chef de l’Etat, Macky Sall, de soutenir l’émergence du pays. Son projet d’ériger la diaspora comme 15e région du Sénégal intègre ce viatique.

D’après Mme Mbacké, le budget du Fonds a augmenté en 2014, du fait d’une nouvelle ligne de financement de 1,5 milliard de F CFA qui a été rajouté à ce fonds pour la valorisation de l’entrepreneuriat féminin dans les pays d’accueil. Ce qui ramène les fonds à 2,5 milliards de F Cfa. Et le Faise constitue un instrument pour appuyer les femmes dans les pays d’accueil mais également dans les pays d’origine. L’objectif visé est d’encourager et de soutenir les initiatives de développement des Sénégalais de l’extérieur.

Les secteurs prioritaires sont, entre autres,  l’agriculture, l’agrobusiness, l’élevage, les technologies de l’information, la communication, le tourisme-industrie culturelle, l’artisanat d’art, le textile et confection, les produits de mer, l’aquaculture. Mais, les secteurs liés au transport, à l’immobilier et au commerce ne sont pas éligibles dans le cadre des financements du Faise, précisera Mme Samb.

Pour bénéficier de ce Fonds, le promoteur devra démontrer la création de 5 ou 6 emplois, l’impact socio-économique du projet sur le plan local, une demande de financement plafonnée à 15.000.000.FCFA pour un taux d’intérêts de 6% et une durée de remboursement de cinq années. Même les étudiants, affirme-telle, peuvent bénéficier de ce fonds.

Au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, poursuit Mme Nata Mbacké, «nous avons une direction de la protection sociale et une direction de l’habitat. Il y a un système mis place par le Gouvernement pour aider les Sénégalais à s’insérer dans le tissu socio-économique».

Au vu des contours innovants du Faise, Mme Nata Mbacké Samb a apporté des réponses limpides aux questions posées sur divers volets du Fonds par les nombreux participants venus de tous les continents.
Jamil Thiam

Belgique

 

2 commentaires

  • tousa
    07/06/2015 19:33

    mais on vous attend toujours au maroc

  • War Ousmane
    10/06/2015 18:28

    Felicitations au nom du Benelux pour cette belle
    representation au nom du peuple Senegalais.
    Bonne continuation et que vous preserve…

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL