Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Youssou Ndour accusé d’infidélité, la journaliste de Walf persiste contre sa hiérarchie

L’affaire Youssou Ndour – Walf TV prend une nouvelle tournure. Pointée du doigt par Cheikh Niass pour avoir accusé Youssou Ndour d’infidélité, la journaliste Salma Ibrahima Fall vient de réagir. Si d’aucuns pensaient qu’elle présenterait des excuses, qu’ils se détrompent. Salma Ibrahima Fall « tient tête » à son supérieur et donne sa version des faits.

In extenso, la tribune de Salma Ibrahima Fall

« Dans l’émission matinale de Walfadjiri « Petit déj » du lundi 01 février 2021, j’avais en tant que journaliste qui présente les actualités « people » traité une information faisant état d’une dispute entre le musicien par ailleurs Président Directeur Général Du Groupe futur médias (GFM), Youssou Ndour et son épouse tout en soulignant la source qui n’était personne d’autre que le journaliste Adama Gaye. En gros, le traitement que j’avais fait de cette information ne souffrait d’aucun manquement sur le plan du respect des règles journalistiques.

A ma grande surprise, le Président Directeur Général du groupe Walfadjiri, Cheikh Niass a demandé par l’intermédiaire de notre réalisateur que je présente des excuses publiques à l’endroit du PDG du groupe GFM en l’occurrence Youssou Ndour. Et d’après les informations que j’ai obtenues, c’est ce dernier lui-même qui a mis la pression sur Cheikh Niass pour qu’il agisse de la sorte.

Devant mon refus de présenter des excuses, le PDG du groupe Walf a suspendu l’émission « Petit Déj ». Pire, il a commandité un article pour présenter des excuses au PDG de GFM au nom de l’équipe « Petit Déj ». Pire, dans la même note commanditée par Cheikh Niass à mon insu, il est mentionné que toute l’équipe de « Petit Déj » a présenté ses excuses à l’endroit de Youssou Ndour, ce qui est archi-faux et personnellement je n’ai rien à me reprocher du point de vue professionnel sur cette affaire. Et malheureusement, cet article paru à Walf Net et sur le quotidien walfadjri a été écrit par Mame Birame Wathieu. Mis au courant de sa forfaiture, ce dernier a minimisé mes complaintes.

Je tiens d’abord à préciser que ces écrits qui sont parus n’engagent que son auteur Mame Birame Wathieu et son commanditaire. Je reste sur ma position de ne jamais présenter d’excuses car je n’ai commis aucun impair dans le traitement de cette information.

Cependant, je tiens à informer l’opinion que j’ai commis un avocat. Et je compte enclencher des poursuites à tous ceux qui sont de près ou de loin mêlés à cette affaire. Je me réserve le droit d’entamer une procédure judiciaire.

SALMA IBRAHIMA FALL JOURNALISTE »

754 Whatsapp
guest
55 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    0:07 - 09/05/2021

    Rivalité avec Macky Sall : Les mises en garde de Mbaye Ndiaye à Amadou Ba

    Whatsapp
    23:49 - 08/05/2021

    Académie de Kaffrine : 1.000 élèves sans extraits de naissance

    Whatsapp
    23:07 - 08/05/2021

    Retour en images sur les universités des cadres de Pastef

    Whatsapp
    22:57 - 08/05/2021

    Jérusalem: Les soldats de l’entité sioniste tirent sur des palestiniens en pleine prière (vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp