PUBLICITÉ
Violences entre jeunes de Pastef et militants de Doudou Kâ : Sonko invité à plus de courtoisie
PUBLICITÉ

Violences entre jeunes de Pastef et militants de Doudou Kâ : Sonko invité à plus de courtoisie

Après les incidents qui ont émaillé le déplacement de Sonko à Ziguinchor entre ses partisans et ceux de Doudou Kâ, les voix s’élèvent pour condamner les violences de part et d’autre. Awa Thiam, président du mouvement « Maa beug sama Réw » dit être déçue de l’attitude du leader de Pastef suite à ces évènements malheureux. Pour elle, Ousmane Sonko devrait montre de la courtoisie vis-à-vis de l’autre camp.

PUBLICITÉ

« Nous, mères de famille, n’avons pas encore fini de pleurer nos enfants sacrifiés lors des évènements du mois de mars. Des jeunes arrachés à leurs mère à la fleur de l’âge et voilà qu’on nous sert une autre scène de violence à Ziguinchor où le sang a encore coulé pour des futilités qu’on aurait pu éviter », a laissé entendre Awa Thiam. Elle souligne que le leader de Pastef ne rate aucune occasion pour montrer son « manque de maturité. « Le Pastef pouvait choisir un autre endroit pour faire ta rencontre politique. Mais pas devant la maison de Mr Doudou Kâ », se demande-t-elle..

La leader de « Maa beug sama Réw » dénonce par ailleurs le discours de Sonko lors de sa rencontre avec la presse au lendemain de ces évènements. « A l’annonce de rencontre avec la presse, l’opinion nationale aurait eu droit à un discours d’apaisement, mais non, il a préféré menacer des jeunes qui étaient venus soutenir  leur leader », regrette-t-elle.

Pour elle, « cette région a besoin de stabilité, les enfants du sud ont besoin de paix. Ils ne veulent plus que le sang de leurs frères soit versé à cause des politiciens. Alors pourquoi tant de haine et pourquoi tant de violences ? »

#DoudouKa #Sonko #Violences

22
PUBLICITÉ

13 commentaire

  1. ous

    awa tu n’a pas choisi la verite, or tu es au camp du mansonge. .yalla deug la beug

    1. Niaf

      Deug bi moy lan ngen daguaté domou diambour yi ? J’étais choqué d’entendre sonko dire ça je comprend mieux ce sonko

      1. Osis

        Nafekh!

  2. Ama

    Lol. Ils se font pougnarder et madame demande plus de courtoisie en face hahahaha
    Là ce n’est plus de l’hypocrisie c’est un autre niveau.
    Le défi de notre société, c’est l’instauration de valeurs. Les gens ne pensent qu’à leur ventre et leurs 4×4.

  3. Xorom-Sukeur

    il est grand temps pour ce putain de jouisseur d’abandonner ses gamineries.en voilà un imbécile ,un goujat un malotru qui se croit tout permis dans ce pays.il se comporte comme un bambin et continue de verser du sang malgré les 14 jeunes morts envoyés à l’abattoir par ses soins .après avoir écouté son discours sur ces événements de ziguinchor le doute n’est plus permis que ce gros jouisseur devant l’éternel est un bandit de grand chemin qui s’est fait branler le thiouthiou nuitamment dans un salon de beauté

    1. Lucky Diop

      Si c’etait les partisans de Sonko qui avaient attaque les gurads de Doudou Ka Sall, j’aurai condamne Pastef. Mais ici c’est le contraire donc Sonko a bel et bien raison de dire ce qu’il a dit. Quiconque attaque les membres de Pastef on a qu’a baisser sa maman un point un trait. J’ai meme mis mon propre nom pour m’identifier. Je n’ai [eur de personne mais d’Allah. Les vrais bandits au Senegal sont ces voleurs qui pillent nos deneirs publiques. Fuck ces gens la et ceux qui les supportent. Wa salam.

  4. Mort dans l'âme

    Sonko n’a pas de leçon à recevoir de ce Doudou Ka.
    À lui entendre parler, Mr Ka croit que Ziguinchor c’est une chasse gardée pour lui.
    Il n’a même pas attendu le choix du président pour se considérer comme étant le meilleur profile. Doudou Ka menteur !!

  5. Amad

    MAis mame boye le siège des commerçants appartient à Doudou Ka ? Pourquoi sonko n’a pas le droit de rencontrer les commerçants dans leur propre siège fut ce t’il en face de chez doudou Ka il n’yaurait pas eu de problème s’il n’était pas attaqué franchement nafekh barina legui senegal juste pour de l’argent que nous laisseront ici après la mort ragal Al yalla waye

  6. Demba Diong

    Vous ne comprenez rien, on se tabasser par ce régime pour rien et vous tenez pour responsable le président SONKO, quelle hypocrisie de la part de cette qui ne comprendra jamais, quelle bassesse et quelle honte. La violence est un aveux d’échec vous avez tout échoué. Taisez vous ?.

  7. patriote

    vraiment je ne sais pas pourquoi senego s’intéresse aux idioties de cette écervelée? elle paye combien pour faire passer ces débilités? du n’importe quoi!!

  8. Hou

    C’est le signe d’un régime finissant !
    Quand les partisans du régime utilisent la violence en lieu et place des arguments c’est que la messe est dite…
    C’est la porte., la GRANDE PORTE DE SORTIE… C’EST FINI

  9. Moussa

    Voilà encore une autre arriviste qui vient de se signaler. L’homme doit avoir en mire la mort. De ce fait, dire la vérité , rien que la vérité est un gage d’une bonne presse et d’une acceptation certaine des populations. Le cas de Alioune Badara Cissé demeure vivace dans nos mémoires. Le chemin de la vérité est celui du peuple meurtri par ce régime en place qui recrute des nervis pour semer le désordre. S’il avait respecter le contrat leur liant avec leur peuple, ils allaient sortir sans garde du corps.
    Pour les événements de ZG entre membres du PASTEF et militants de Doudou Kâ, je rejoint Biriam Deck du forum civil  » D. Kâ n’a pas été convaincant dans son speech ». Cela veut dire qu’il a tort sur toute la ligne.
    Vive le Sénégal libre de ces politiciens néo-coloniaux!

    1. TESTONS

      Peux-t-on trouver plus courtois que Karim Wade et Khalifa Sall? Non.
      Et pourtant Macky les a embastillés, humiliés, denigrés. Si Sonko veut etre etre traité de la meme sorte, il n’a qu’á etre courtois avec le boucher de Dakar.