Violence faite aux femmes: « Nous devons tous engager pour les 16 jours d’activisme », Aissata T Sall

Dans le cadre de la journée internationale de l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles célébrée ce jeudi 25 novembre 2021, dans un hôtel de la place, la ministre des Affaires étrangères est venue assister au lancement d’ouverture de la campagne des 16 jours d’activisme. Aissata Tall Sall plaide la cause de la femme et invite tout le monde à défendre les femmes.

Unisson-nous

« La violence faite aux femmes doit être le combat de tout le monde. Le Sénégal et les Sénégalais doivent tous rester debout pour faire face. Nous devons tous engager pour les 16 jours d’activisme pour éradiquer ce fléau. Je suis une femme comme vous tous. On a tous vécu des violences faites aux femmes« , a déclaré Aissata Tall Sall.

Un soutien de taille

La ministre des Affaires étrangères tresse des lauriers à la Ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants et au Président de la République. « Le ministre Ndèye Saly Diop Dieng est en train de faire un travail remarquable dans le gouvernement. C’est la raison pour laquelle elle a le soutien des hommes et femmes« , a-t-elle dit.

Le rôle de Macky Sall

Elle ajoute : « le chef de l’Etat a toujours été l’avocat des femmes en Afrique et en Europe, entre autres. Le président Macky Sall a fait beaucoup de choses sur ce point. Je vous confie que Macky Sall a commencé à défendre les femmes depuis très longtemps. Il a plaidé pour tous les femmes africains à New York, à l’occasion de l’assemblée générale des Nations Unies avant même que son mandat à l’Union Africain démarre. »

Regardez

25
PUBLICITÉ

3 commentaire

  1. Ousmane Senghor

    le premier c’est adji et sont et sont amis tous inchallah vont répondre à la justice

  2. kane

    Une femme sur trois dans le monde subit des violences physiques ou sexuelles, le plus souvent de la part d’un partenaire proche ou intime.

    La violence à l’égard des femmes et des filles est une violation des droits de l’homme, et les conséquences physiques, sexuelles et mentales immédiates et à long terme pour elles peuvent être dévastatrices.

    1. Sidy

      Et les violences que les femmes exercent sur les hommes aussi… Les femmes ne sont pas des anges ou des victimes tout le temps. Elles sont toutes aussi coupables d’exercer la violence physique OU VERBALE sur les hommes.
      Et les BEBES qu’on jette dans les poubelles par les FEMMES, les avortements par les FEMMES, ce ne sont pas des violences…
      TOUTE VIOLENCE EST VIOLENCE. DENONCEZ LA VIOLENCE AUSSI BIEN DE LA PART DES FEMMES QUE DES HOMMES.