[ Video] Crise universitaire : Mary Teuw sans convaincre se défausse sur ECOBANK (Regardez)

«Hier (Ndlr : mercredi 21 mai), Ecobank a annoncé à travers des SMS et des mails qu’elle allait payer les bourses aujourd’hui (NDLR : jeudi 22 mai), a-t-il informé. Les responsables des étudiants étaient bien informés. Je crois que c’est assez incompréhensible qu’au moment où ils savaient que les bourses allaient être payées qu’ils lancent des actions de ce type, particulièrement se retourner sur des structures qui sont là pour servir ». Et Mary Teuw Niane de rappeler les efforts conséquents déployé par l’Etat et le Coud pour créer un environnement favorable de travail au niveau du campus social.

1 COMMENTAIRE
  • Ousmane GUEYE

    La pensée d’un ancien étudiant de l’UCAD
    Chères amis, à vous les internautes, je me permets de me prononcer sur la situation actuelle de notre très chère UCAD, pour vous dire que les images que nous voyons ne nous honorent pas.
    L’université a vocation à être le temple du savoir et non un refuge pour des êtres malintentionnés et égoïstes à la recherche de notoriété. A vous les étudiants digne de ce nom n’acceptez pas d’être instrumentalisés, Faites face à, vos responsabilités, souvenez –vous que êtes pour la plus part des soutiens de familles, des ambassadeurs, des références pour vos frères et sœurs. Les nombreux sacrifices que vos parents vous ont consacrés et les investissements fournis par l’Etat devraient en principe vous t inspirer motivation et persévérance dans vos études.
    A l’Etat, j’exhorte à plus de retenue et au respect de ses engagements : que les bourses soient payées à temps pour le bien être de tout un chacun.
    A vous chères étudiants et délégués en particulier, je vous appelle au patriotisme, au respect de nos institutions, soyez à la hauteur de vos titres ; il est inadmissible à la limite honteux de voir des étudiants qui aspirent à être les futures dirigeants de notre Sénégal, détruire des biens publics pour manifester leurs mécontentement.
    Et pour autant les revendications à la base de ces affrontements sont pour la plus part basées sur des considérations largement dépassées. Si nous volons une université compétitive, des diplômes reconnus sur le plan international, alors mes chères camarades, chères étudiants, acceptez ces changements aussi difficiles qu’elles puissent être. Il n’existe pas dans ce monde, un pays qui octroie des bourses à tous ses étudiants, encore moins des Masters pour tous, j’en connais pas dans aucune université. Les bourses sont octroyés soit pour récompenser un résultat (mérite), soit pallier à des défauts de ressources (critères sociaux). Permettez-moi de rappeler encore que la bourse n’est pas un salaire, c’est une pension destinée à financer des études, elle se mérite.
    Chères étudiants, excusez ma franchise, mais je pense quoi qu’il en soit ces réformes finiront par s’instaurer parce qu’étant le reflet des modèles standards qui s’imposent à toutes les universités, donc ne vous attendez pas à ce que l’UCAD soit une exception à la règle. L’université n’est pas une demeure, c’est une passerelle, destiné à former des produits aptes à servir dans la vie active. Alors ne soyez pas dupé ne perdez plus de temps, rejoignez les amphis car ditons souvent LOST TIMES IS NEVER FOUND AGAIN …

Publiez un commentaire