PUBLICITÉ

Vidéo – Cheikh Alassane Sène : « Je suis mouride, tidiane, Layène …mais pas salafiste »

Cheikh Alassane Sène, le leader de « Dadje Dëpp » et candidat déclaré à la présidentielle de 2019 était l’invité de l’émission Faram Facce. A la question de savoir à quelle confrérie il appartenait, il a répondu qu’il était à la fois mouride, tidiane, Layène, khadr mais en aucun cas salafiste.

Abonnez-vous pour regarder plus de vidéos
Annonces

(2) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Diop

Yaw mom yay Kane ?

Salamiste

Je crois qu’il fuit le salafisme tel que défini et véhiculé par les occidentaux et qui incarne le terrorisme.
Mais salafisme signifie suivre le Quran et la Sunna selon l’interprétation et le vécu des salafs qui sont le Prophète (PSL) lui même, ses compagnons, et les générations suivantes qui les ont suivi dans cette voie (sans ajouts, ni retrait, ni modification sur le plan du CULTE).
Cette définition (authentique) fait que beaucoup de soufis n’hésitent pas à se réclamer du salafisme en privé, mais en publique, ou selon les circonstances ou les intérêts, ils adoptent la définition occidentale et le renient.

Publier un commentaire