Annonces
Annonces
» » » » » Une des Journaux – La menace terroriste au...

Une des Journaux – La menace terroriste au menu

  • Sharif Ndao Sharif Ndao

La mise en garde de l’ambassade des Etats-Unis sur « une activité terroriste potentielle » à Dakar, fait partie des sujets les plus en vue dans les quotidiens reçus ce vendredi à l’APS.
« Terrorisme : La mise en garde américaine », affiche en Une Enquête qui précise que la note de l’ambassade des Etats-Unis parle d’une « menace crédible liée à une activité terroriste potentielle à Dakar ».
« Postée ce mercredi, consultée sur la page internet de l’ambassade, elle (la note) recommande la prudence aux Américains résidant au Sénégal. Un petit avertissement intitulé « Sensibilisation accrue, en matière de sécurité », par lequel l’ambassade +conseille aux citoyens américains d’être vigilants, lorsqu’ils sont dans des établissements et séjournent dans des hôtels fréquentés par les Occidentaux, en raison d’une menace crédible liée à une activité potentielle à Dakar ».
A ce propos, Vox Populi titre : « Menace imminente signalée par l’ambassade des Etats-Unis : Alerte terroriste sur Dakar ». Le journal note que « les Américains parlent d’une « menace crédible liée à une éventuelle activité terroriste à Dakar ». Il ajoute : « L’ambassade des USA demande à ses citoyens d’éviter les hôtels de Dakar avant la première semaine de décembre ».
L’As va plus loin dans sa manchette, en parlant d’une « alerte rouge sur Dakar » et d’’’une menace terroriste +crédible+ contre le Sénégal » captée par les Etats-Unis.
Le journal signale que « l’ambassadeur des Etats-Unis à Dakar, Dr Tulinabo S. Mushingi, alerte les ressortissants américains au Sénégal d’une sérieuse menace d’actes terroristes à Dakar jusqu’à la première semaine de décembre ».
« Dr Tulinabo S. Mushingi, poursuit L’As, interdit d’ailleurs au personnel diplomatique de séjourner dans les hôtels à Dakar situés en bordure de mer jusqu’à la première semaine de décembre ».
Le Quotidien écrit en Une : »Menaces terroriste crédibles, Alerte américaine à Dakar ». Selon le journal, « (…) l’ambassade des Etats-Unis à Dakar a demandé à ses ressortissants de redoubler de vigilance et d’éviter certains sites comme les hôtels en bord de mer ».
« Menace terroriste à Dakar : Un projet d’attentat déjoué », titre de son côté L’Observateur. « Comment le renseignement a été informé du dessein terroriste », écrit le journal du Groupe Futurs Médias (GFM, privé), soulignant que la cible est « un hôtel dakarois’’. Il informe que « le commando de 3 individus [a été] formellement identifiés ».
L’Obs informe que « le Sénégal, via son service de renseignement actif et les mesures draconiennes de veille… mises en branle, s’évertue à s’épargner de la menace terroriste. En sus de plusieurs présumés terroristes appréhendés, le service de renseignement est parvenu dernièrement à faire +capoter+ un projet terroriste +imminent+ ».
« Le Sénégal est-il menacé d’une attaque terroriste ? », s’interroge de son côté Le Témoin quotidien selon qui « la question mérite d’être posée suite au message adressé par l’ambassade des Etats-Unis à Dakar aux ressortissants américains vivant dans notre pays ».
« Alertes terroristes tous azimuts de l’ambassade des USA concernant le Sénégal. Arrêtez donc, Messieurs les Américains ! », s’exclame le journal. « Les autorités américaines viennent, une nouvelle fois, de nous servir une énième alerte terroriste ! », lance Le Témoin quotidien, se demandant : « Faut-il réellement croire à ces renseignements ou prédications +made USA+ dont les signataires sont les oreilles et les yeux du monde ? ».
Pour le reste, les quotidiens ont mis en exergue le 3ème séminaire intergouvernemental franco-sénégalais qui a pris fin ce jeudi à Paris.
Le Soleil précise que la cérémonie de clôture a été présidée par le Premier ministre français, Edouard Philippe et son homologue sénégalais, Mahammed Boune Abdallah Dionne. Il ajoute que plusieurs accords ont été signés, notamment dans les domaines de l’éducation, de l’environnement, des transports, des finances, etc.
Sur le même sujet, Sud quotidien note que « les deux gouvernements se sont […] accordés à promouvoir la mobilité légale, à développer le secteur de l’éducation et de la santé, mais aussi à accentuer la lutte contre l’érosion côtière et le terrorisme dans le Sahel ».
APS
Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces