Serigne Fallou Dieng évoque « une classe de politiques corrompus et celle de marabouts pervertis au Sénégal »

Serigne Fallou Dieng évoque « une classe de politiques corrompus et celle de marabouts pervertis au Sénégal »

Le président du Cercle des Soufis estime que la société sénégalaise est malade. Selon Serigne Fallou Dieng, elle est gangrenée par l’élite politique et religieuse. Dans les colonnes de Vox Pop, il appelle au retour aux sources.  

«Une classe de politiques corrompus et celle de marabouts pervertis sont les deux côtés de l’hémiplégie de la société sénégalaise. La solution passe par le retour aux sources » déclare-t-il. S’agissant des propos qui ont conduit Assane Diouf en prison, le président du Cercle des Soufis n’en déplore qu’une partie.

«Je fustige les insultes contre l’autorité religieuse et le caractère acrimonieux de certains propos d’Assane (Diouf) qui tombe dans la gaudriole et consacre le point de Godwin, mais en définitive, je n’ai rien à dire dans ses interpellations de fonds », déclare-t-il.

Avant d’observer : «Moi-même je fus parmi les premiers à étriller la déraison de de cette chefferie religieuse pervertie. Le Cercle des soufis appelle le président Sall à se libérer de ses passions politiques et de se surpasse de la flagornerie des assurances béates de cette élite de marabouts qui s’érige en ‘remora politique’ entretenue par des enveloppes des fonds politiques qu’elle reçoit régulièrement ».

2 COMMENTAIRES
  • Deug

    C’est une évidence.Le pays est très malade.Il faut une séparation entre hommes politiques et marabouts.Les gens naïvement croient aux marabouts en pensant que c’est l’islam ce qui est faux.L’islam ne reconnait pas les marabouts.Pour les politiques,il faut supprimer les fonds politiques,diminuer la pouvoir du président et établir l’indépendance de la justice et enfin combattre la corruption sous toutes ses formes.En fin,il faut magnifier le travail.Seul le travail développe le pays.

  • gora+thioub

    DEUG DEUG deugueunetane

Publiez un commentaire