Un médecin sénégalais tacle la CAF: « Les joueurs doivent être apte à la compétition 7 jours après le premier test positif »
PUBLICITÉ

Un médecin sénégalais tacle la CAF: « Les joueurs doivent être apte à la compétition 7 jours après le premier test positif »

Pour le Docteur Khadim Ngom, le protocole sanitaire de la Confédération africaine de Football (CAF) n’est pas fiable. L’exigence d’un test négatif après une infection à la SARS COV2 est, selon lui, une pure aberration car, estime-t-il, « un portage prolongé est possible après la phase de guérison, jusqu’à 60 jours après le début des signes cliniques, parfois au-delà, notamment chez l’individu immunodéprimé ».

« Le test RT-PCR a une excellente spécificité, ce qui veut dire que quand il est positif les cibles du test au sein de l’ARN viral sont bien présentes. Mais le virus n’est pas forcément opérationnel, capable de se répliquer en grand nombre et donc infectieux, en d’autres termes il peut rester des fragments de virus qui sont décelables en PCR même après la guérison et pendant longtemps. Les joueurs doivent être apte à la compétition 7 jours après le premier test positif car n’étant plus contaminant”, a déclaré Dr Ngom dans les colonnes de Senegal7 visité par Senego.

#CafEtCovid19 #CAN2021 #Covid19 #LionsDuSénégal #MédecinSénégalais

67
PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. Djoloff

    C’est vraiment dommage et je ‘e sais pas pourquoi la fédération sénégalaise se laisse faire comme ça. Mais inchallah vaut mieux débuter dans la douleur et de terminer mieux. Dieu est grand.