Un femme en burqa brutalisée au marché Thiaroye

Un femme en burqa brutalisée au marché Thiaroye

Le port de la burqa défraie encore la chronique au Sénégal. Ce week-end au marché Thiaroye, en banlieue dakaroise, une femme qui faisait ses achats a été brutalisée par un agent de sécurité. Parce que tout simplement elle a porté la burqa. La victime enceinte de deux mois déclare avoir reçu  des coups de son agresseur.

« Il m’a demandé si j’étais un homme ou une femme. Je lui ai répondu que j’étais une femme. Il m’a demandé d’enlever le voile, avant de me demander de quitter les lieux illico presto », a témoigné sur la Rfm cette vendeuse de légumes à Guédiawaye. Et les défenseurs des droits de l’homme avertis  ont dénoncé cette violence, non sans appeler à la population à la sérénité.

23 COMMENTAIRES
  • rebatass

    laissez ces gens traquille senegalais mom loumou dougou rek mou yakou

  • jeff
  • mew rek
  • didi

    ?? cest un con …moi tu fait ca a ma seur ……

  • matar

    le bourka c pour les afghan ok

  • babs

    un pays à majorité d'imbéciles d'analphabètes et de médiocres.

  • naye lère

    dinè ak diamono

  • bara

    Bayilen ku bega muru mu mourou ligniydef Lislam moko digle

  • dabo
  • fytj

    def tatou nen ken dou wax

  • thierno

    lan mota un fo policier fait sa a sa pauvre maman

  • khadimdiop

    attention kep kouy wakh assawou ane lailaha ilala wa assadou Anna mouhamadane rassouloulahi bokougua shit sunit salafistes soufiste gnepou ay bokou lagnou. nouro wognou mais kholeyi benelagnou

  • mahmadane diop
  • m

    La femme n'est pas UNE PROPRIÉTÉ DE L HOMME. Elle doit refuser d'utiliser son corps à des fins commerciales (publicités), se dévêtir ou s'éclaircir la peau, rien que pour être un objet de consommation. MAIS LA FEMME DOIT EGALEMENT REFUSER D ETRE CONSIDEREE COMME UN ANIMAL DOMESTIQUE QUE L ON MET DERRIERE UNE CAGE (la burqua) ET QUE L ON COUVRE DE LA TETE AUX PIEDS AVEC UN VOILE NOIR REPUGNANT (le noir symbolisant la honte, ou le deuil dans ces cultures du moyen orient) et en dépit du soleil chaud (le noir absorbe la chaleur). RESPECTONS MAIS N ASSERVISSONS PAS LA MOITIE DE L HUMANITE QUI A MON AVIS EST FONNDAMENTALEMENT FEMININE.

  • m

    La couleur noire de la burqua symbolise la honte et le deuil dans les cultures PRE ISLAMIQUES. Avant l arrivée de l'ISLAM on enterrait les filles à leur naissance parce que avoir une fille était une honte de la famille. PEUT C EST CE QUI JUSTIFIE QUE LA FEMME SOIT CACHEE DE LA TETE AUX PIEDS PAR UN VOILE REPUGNANT DANS LES SOCIETES PRE ISLAMIQUES du moyen orient. C EST POURQUOI JE REFUTE LES ARGUMENTS DE CEUX QUI DISENT QUE LA BURQUA EST UNE RECOMMANDATION DE L ISLAM. L'Islam ne peut pas LIBERER ET EN MEME TEMPS ASSERVIR LA FEMME.

  • sisi

    refusez le burqua ils salissent l islam a Cause de ses imbeciles des gens meurent partout dans le monde ils ne considere personne

  • sisi

    Le senegal est a la cible des terroristes faite beaucoup attention

  • sibarak

    Elle ne devait pas être brutalise. bayila yê fitena yalla rembe koko yé kagne la Sénégal khame voile intégral yalla téréwoul wané khanamame yéne yi eupeul le nekougniou Arabie Saoudite

  • verite

    Et pourtant il y a des femmes qui s habille en burqa en France et voile ils interdisent cela en le lieu salle et autres mais dehors on shaBille comme on veut au Sénégal dagno rural ici il y a le droit de l homme et le respect des autre on ne brutalité pas mais prépas Mocky la treo au palais c vive le dangal pathial deeunaout dioubahout pas de yiw. Mootah deukabi oumou

  • m

    JE CONDAMNE LA VIOLENCE DIRECTE FAITE AUX FEMMES QUI PORTENT LA BURQA; En fait CES FEMMES SONT DÉJÀ DES VICTIMES NON CONSENTANTES DE LEURS MARIS, ET DE LEURS MILIEUX COMMUNAUTAIRES ABRUTIS ET ATAVIQUES; ELLES SONT OBLIGEES DE PORTER LA BURQA SOUS PEINE D EXCLUSION DE LEURS COMMUNAUTÉS DE BASE. Il faut libérer ces femmes des pressions qu'elles subissent dans leurs communautés de base; Comment ??? c'est la question. MAIS QUOI U IL EN SOIT LEURS ACCOUTREMENTS PRE ISLAMIQUES ET MEME ANTI ISLAM NE SONT PAS LES BIENVENUES CHEZ NOUS ICI AU SENEGAL. L'Etat doit se saisir de ce problème avant que les populations ne s'en saisissent d'elles mêmes.

  • bara

    Thai jithi mbedmi ken wakhul senegal Faut musulment gnilenkoy tere khamugnu darà thi islam manugnu sakh tari fatiha4

  • feuz

    changer de disques way

  • Marie sow
Publiez un commentaire