PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
inondes - "Ubi téy, Jang téy" : La Cosydep exprime ses inquiétudes

« Ubi téy, Jang téy » : La Cosydep exprime ses inquiétudes

C’est la semaine prochaine que les élèves vont regagner les classes sur l’ensemble du territoire national. Les autorités académiques des quatorze (14) régions souhaitent que les cours démarrent le même jour. Seulement, compte tenu des salles de classes occupées par des sinistrés des inondations, la Cosydep semble pessimiste par rapport à cet objectif.

Objectif hypothéqué

Il se trouve qu’au niveau de certaines localités du pays, le concept « Ubi téy, Jang téy » est déjà parti pour être un échec.

Salles de classes non fonctionnelles

Dans plusieurs établissements scolaires des départements, les élèves vont devoir prolonger leurs vacances du fait des inondations avec des familles sinistrées qui occupent provisoirement certaines salles de classe.

Pessimisme de la Cosydep

C’est d’ailleurs de ce constat que la Cosydep a émis des doutes par rapport à un démarrage effectif des enseignements-apprentissages le même jour de la rentrée scolaire 2019-2020. Outre ces raisons principales, la Cosydep pense qu’il faut une implication de tous les acteurs pour parvenir à décanter cette situation.

Cosydep Ecole
Annonces

Publier un commentaire