PUBLICITÉ

Tweet du président: Elh Hamidou Kassé s’en prend à ses détracteurs…

Le débat relatif au Tweet du président Macky Sall est loin de s’estomper. Du moins pour Elh Hamidou Kassé, invité jeudi de Yonne wi  sur la Rfm. Le  chargé de communication du Palais a manifesté sa déception à l’endroit de ces trois pelés et un tondu qui ont excellé dans des futilités en commentant la faute alléguée. « Ce n’est qu’au Sénégal qu’on s’est attardé sur ces aspects superficiels », crache-t-il. D’ailleurs, souligne M. Kassé, « il n’y a aucune importance si j’avais commis une faute». Pire, note-t-il, ces derniers qui vitupèrent  ne peuvent pas m’enseigner….nous nous connaissons dans la profession… »

Ecoutez:

Détracteurs Faute
Annonces

(2) commentaires

Mounir Sy

Ya mauvaise foi et opportunism. Si on sui son raisonnemen par syllepse avec nombre la faute est plu grave parcqu san afriqu rien quavec race noire cest meritent. Ya plu dun milliard de personne a mettre en avan.
Penson a ameliorer la vie des gens au lieu de detail.

Kassé

Le français reste complexe moin qu langlai plu parlé. Ils ont imposé des regle quils veulen changé maintenan. Senghor au lieu de pensé a un senegal meilleur sest attardé sur des détail.
On sest vus et on sest parlé. Pourquoi le s dan vu et pas de s dan parlé.
Je veu etre corrigé par yerim ou mounirou on dit on sest attardés avec un s ou on sest attardé san s.

Publier un commentaire