PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
tournoi de lufoa - Tournoi Ufoa : Le bilan et regard sur le champion

Tournoi Ufoa : Le bilan et regard sur le champion

Fin, dimanche, de la deuxième édition du tournoi de l’Ufoa. C’est le Sénégal, pays hôte, qui succède au Ghana au palmarès et empoche 50 millions de FCfa.

C’est l’épilogue d’une compétition qui a démarré depuis le 28 septembre, avec 16 nations des Zones A et B de l’Afrique de l’Ouest. Elle matérialise aussi le partenariat entre les instances dirigeantes du football ouest-africain et la chaîne satellitaire Fox Sports (Espn).

Elle acte également un nouveau format de compétition, avec d’abord huit (8) rencontres jouées en préliminaires. Les huit (8) vainqueurs se sont directement qualifiés en quart de finale de Play-offs. Les vaincus, eux, ont disputé les Play-down dans deux tableaux parallèles.

Au bout, dans le premier, c’est le Sénégal qui est parvenu à inscrire son nom au palmarès et pour la première fois de l’histoire, en dominant le champion sortant, le Ghana (1 – 1, 3) et dans le second disputé la veille, la Guinée a été sacrée au détriment du Cap-Vert (0 – 0, 4).

Bilan : Un ratio de 1,91 but par match

Au total, vingt et deux (22) matches ont été disputés pour quarante et deux (42) buts inscrits, soit un ratio de 1,91 but par match. C’est légèrement moins que la première édition où trois (3) buts de plus avaient été inscrits en vingt et trois (23) rencontres.

L’hémorragie dans les défenses s’est estompée au second tour où seulement dix-neuf (19) pions ont été marqués en 14 matches contre vingt-trois (23 en 8 matches de premier tour). La palme de la meilleure attaque revient au Sénégal (7 buts) qui ne devance le finaliste malheureux que d’un petit but (6 buts). La Côte d’Ivoire (5 buts) et le Mali (4 buts) arrivent derrière.

Attendu cette année, le Nigeria, vice-champion il y a deux ans au Ghana, a déçu, en terminant son tournoi avec deux défaites en autant de sorties pour seulement deux banderilles plantées. Insuffisant pour viser le haut de tableau.

Mais mieux que la Gambie qui, certes éliminée en demi-finale des Play-down, est la seule équipe à n’avoir pas trouvé le chemin des filets en trois (3) matches joués, malgré sa victoire en quart de finale devant la Mauritanie (0 – 0, 4 tab 2).

Distinction individuelle, les Lions absents

Partout surclassé par le Sénégal, le Ghana peut se consoler dans les distinctions individuelles. Son avant-centre, Mumuni Shafiu, a terminé meilleur buteur avec quatre (4) réalisations.

Il devance, dans ce classement, Aboubacar Doumbia de la Côte d’Ivoire (3 buts), le Nigérian, Sikiru (2 buts) et l’Ivoirien Laurent Magbi (2 buts).

Le capitaine de la Guinée, Jean Mouste, s’est lui, vu décerner le titre de meilleur joueur. Alpha E. Jalloh, portier du Liberia, s’est adjugé le trophée de meilleur gardien (Gants d’or).

En ce qui concerne les récompenses financières, le Sénégal, vainqueur du tournoi, empoche 50 millions de FCfa, tandis que son dauphin récolte la moitié (25 millions FCfa).

La Guinée, vainqueur du tournoi des perdants, se voit attribuer 37 millions de FCfa, plus que le vice-champion. Une petite incongruité de 12 millions ? Suivez mon calcul !!!!

Bilan Tournoi Ufoa
Annonces

Un commentaire

Rg

bravo!

Publier un commentaire