PUBLICITÉ

Touba : L’Université Cheikhoul Khadim en passe d’accueillir ses premiers étudiants

L’université Cheikhoul Khadim de Touba se prépare à accueillir ses premiers étudiants. Ces derniers seront sélectionnés par le Khalife général des mourides. L’ouverture des classes tests est prévue dans deux mois.

Bonne nouvelle. Après des mois de travaux, l’infrastructure va accueillir ses premiers étudiants pour une phase test. « Il est prévu d’avoir une phase test. Et dans cette phase test-là, précédent quelques mois, d’ici certainement la prochaine rentrée universitaire – octobre -, ce qui est sûr, c’est qu’on va essayer quelque chose. Et en octobre prochain, on essayera de mettre le cap. Les conditions d’admission seront connues. On dira que pour étudier à l’Ufr islamique et arabe, il faut avoir tel bac, telle série », a déclaré sur Rfm le coordonnateur Mor Faye.

Sélections des étudiants

Les premiers pensionnaires de cette université auront le privilège d’être choisi par le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. « C’est le Khalife lui-même qui nous dicte la démarche à adopter. Pour les élèves, il a bien dit que son choix sera porté sur ceux dont les parents ont reçu les enseignements de Serigne Touba. Une manière de continuer les valeurs du mouridisme. Et après, c’est l’ouverture. Tout le monde pourra s’inscrire. Aujourd’hui, avec la crise des valeurs, il faut un enseignement pointu pour la jeunesse », a expliqué Serigne Ahmed Badawi Mbacké, président du comité pédagogique.

 

Touba Uniersite
whatsapp 2400
Annonces

(15) commentaires

Baba100

Est ce que quelqu’un peut me dire en quoi consiste concrètement et réellement  » les enseignements de Serigne Touba » que les parents des futurs étudiants auront reçus ? Merci d’avance.
Je pense que le pays a plus besoin de l’enseignement et de la vulgarisation des sciences et des technologies. Le monde evolue et nous ne prenons pas le bon train.

    Seybatou

    Tu es vraiment trop bete cette universitaire islamique est privée la problématique des competences scientifiques est prise en charge par le système public

      Habib

      mashallah.
      seuls les faits sont révolutionnaires.

    Seybatou

    Tu es très bete ou au minimum de mauvaise foi cette université est islamique donc forcément théologique elle est privée elle fixe librement ses orientations pédagogiques ta réflexion est déplacée l université publique prend en charge les compétences en sciences

    Kalou

    En quoi nos université ont-elles apporté dans le domaine que vous évoquez
    Les africains ne font qu’importer la technologie

      Nialor

      C’est une université, on y enseigne toutes les sciences y compris celles dites religieuses, les mathématiques, la physique, la médecine, les sciences sociales etc.
      Mais on te comprend c’est le nom de Khadimou Rassoul qui te dérange ! Ne t’en fais pas, on est à Touba, le sanctuaire de la sainte communauté mouride.

    Aissy

    enseignement de serigne si tu sais pas ce que cest ..alors ..tu nes meme pas digne de reponse

    Sam Le Pirate

    🇸🇳 @baba100 et compagnie,Votre haine maladive de Cheikhoul Khadim vous oblige a ne voir uniquement,que du négatif dans les oeuvres et réalisations de sa déscendance et de tout ce qui touche à sa communauté,le mouridisme. Comment peux-tu n’avoir aucune information exacte de ce qui est enseigné dans cette prestigieuse Université et en même temps exprimer avec certitude de son inutilité au Sénégal par rapport à ce que d’autres pays ont et font comme priorité? Les enseignements de Borom Touba que tu minimises ne sont que sa contribution ni plus,ni moins pour le rayonnement et la propagation de l’Islam chez nous et ailleurs dans les normes que l’ont voulu sunu Borom et son prophète(S.a.w) et si tu es musulman,très sincèrement c’est très évident que la pureté de ta foi laisse à désirer. Tu es obseédé par le pouvoir de la technologie et toutes les sciences en generale(astronomie,medecine…etc) sans pour autant savoir que l’islam est leur principale source …dis-moi donc comment les enseignements de Bamba constituent-ils un désintèrêt pour la quête de connaissances au niveau des différentes branches de la science. Des descendants directs de Serigne Touba,ingénieurs,docteurs,profésseurs,entrepreneurs,financiers,chercheurs…etc on en trouve un nombre considèrable sans compter ces centaines de milliers voir millions de profèssionnels hommes et femmes dans ces secteurs qui se réclament de sa communauté. Enfin tu sais parfaitement en âme et conscience la vérité si les enseignements de Serigne Touba sont facteur immense de développement Oui ou Non au Sénégal au vue de la dynamisme économique avec laquelle fonctionne la confrérie et qui lui permet de réaliser de gigantesques et prolifiques infrastructures pour la hummah islamique et la Nation toute entière. Donc si prochainement tu as des critiques à formuler ou des questionnements sur le retard de notre pays pour son envol dans le domaine technologique,le bon interlocuteur pour ça n’est personne d’autre que l’État et tu le sais pertinement mais JALOUSIE et MÉCHANCETÉ à l’égard du succès de l’Entreprenariat MOURIDE rékk moy dagg senn Xool! 💐 💐

      Sam Le Pirate

      **…haine maladive pour Cheikhoul Khadim.

Baba100

Vous ne repondez pas a une question simple. Seybatou, une université privee peut tout aussi bien enseigner les sciences et les technologies.
Justement même nos universités publiques ne font pas assez dans l’enseignement des sciences et des technologies. On est obligés d’aller importer la crème de ces matières et d’envoyer nos étudiants se former ailleurs. Importer c’est bien mais un développement endogène est toujours mieux.
C’est toute la société sénégalaise qui est non formée aux aux vertus de la science. On préfère exclusivement celebrer le culte des personnalités et cultiver le « miraculeux » dans tous les domaines.
Investissons la matière et percons ses secrtes. Sinon on ne sortira jamais du sous développement, de la pauvreté et de l’ obscurantisme.

Baba100

En plus vous êtes paranos. Vous nadmettez pas la critique. Sam, franchement je ne crois pas que l’islam soit la source de toutes les sciences. Ses textes sont datés et sa description du monde bien obsolète. Il faut arreter de croire à des fables et à la littérature n, u au moins il faut les considérer comme telles.
Na niou deukk di vivre dans l’imprecis et le flou. Si nos marabouts avaient ce pouvoir miraculeux qu’on leur prête, nous qui en comptons tant, ne serions pas aussi pauvres, aussi khiboon, aussi gaatt esperance de vie, aussi ignorants , aussi soumis et dependants de l’étranger.

    Cheikh

    matérialisme quand tu nous tiens

Dieuwrin Dia

Baba université bi dafay diangalé toutes les domaines il faut aller chez ch Ahmadou badawi directeur du programme nga renseigner gnou mogeun bala ngay critiquer d’Ara dangakoy kham baparé mai lokhamou manoko critiqué wala bok dafay noroulénén

Mouhamed

Merci Sam le pirate ! le reste c est des blabla que des cons et méchants 

Baba100

Si on y ensigne que la Terre est ronde, tant mieux. Mais waagni leen foural bi ak susceptibilité bi. Ca veut dire quoi  » day niroo leneen » ? Vous croyez que les gens ont le temps à perdre à vous jalouser. De quoi d ailleurs ? Beaucoup de gens pensent seulement ( qui sait si c’est à tort?) que le culte exagéré pour nos marabouts est un frein à l’ouverture d’esprit et aux sciences. C’est tout. Ca ne va pas plus loin.

Publier un commentaire