BRVM-10 167,58 -0,11 BRVM-C 173,20 0,15 Dernière mise à jour : Jeudi, 15 novembre, 2018 - 19:30

BOA SN

7,32

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,78
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 24° cloudy-night
Annonces

Tivaouane: Conférence Internationale sur le thème « Religion, Paix et Prospérité en Afrique » en prélude au Gamou

conférence internationale, Gamou, Tivaouane
Tivaouane: Conférence Internationale sur le thème « Religion, Paix et Prospérité en Afrique » en prélude au Gamou

La Cellule Zawiya Tijaniyya, dans le cadre du partenariat qu’il a scellé en 2017 avec IIPC (International Interfaith Peace Corps) organise, en marge du Gamou une conférence internationale autour du thème « religions, paix et prospérité en Afrique » , le samedi 10 et dimanche 11 Novembre 2018 à l’auditorium de Tivaouane, complexe Khalifa Ababacar Sy. Ce en vue de consolider la réflexion autour de la problématique de la paix articulée à la prospérité dans un environnement de diversité des religions.

Une rencontre qui se tient sous l’autorité du Khalife Général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour qui en est le parrain, avec la participation des représentants des familles religieuses et des organisations islamiques du Sénégal. Elle sera placée sous le haut patronage du Président de la République, Son Excellence M. Macky SALL.

Elle sera une tribune qui va regrouper de manière inclusive, des universitaires et intellectuels, des acteurs religieux africains et du monde, des organisations gouvernementales et non gouvernementales pour discuter de la contribution de l’Islam en général et de la pensée soufie en particulier à la promotion de la paix et de la prospérité pour les individus, les familles et les communautés.

Les communications de la conférence vont tourner autour de trois axes. Une grande conférence d’ouverture suivie de deux thèmes qui seront démembrées chacune en sous thèmes.

1. Conférence d’ouverture: Religion, Paix et prospérité : les enseignements de de l’Ecole d’El Hadj Malick Sy
2. Religion et dynamiques socio économiques (deux sous-thèmes)
a. Colonisation, paix et prospérité : rôle du religieux
b. Dynamiques socio-économiques des confréries après les indépendances
3. Religion, vivre-ensemble et stabilité socio économique (3 sous-thèmes)
a. La diplomatie religieuse en question
b. Actualité du dialogue inter religieux
c. Islam diversité et enjeux socio économiques

La conférence entend démontrer, à travers ces communications et contributions diverses et variées, que la coexistence religieuse pacifique, fondée sur la tolérance contribue de manière déterminante à l’instauration d’un climat de paix, pré requis à toute création de richesse pour les individus comme pour la société. C’est justement à ce titre que Serigne Babacar Sy affirmait dans sa formule lourde de sens qu’on ne pouvait rien faire prospérer dans un environnement conflictuel : GËL KENN DU CI JI.

Annonces
Annonces

5 commentaires

  1. Tivaouane khame khame rek ma challah

  2. Tous les intellectuels y sont invités.Ici,c’est la culture,la connaissance qui priment sur tout.La culture est le piédestal de l’islam et les marabouts de Tivaouane n’en manquent pas.Tivaouane convit toute la Ouma islamique à ces journées culturelles riches d’enseignement et de recherche.La confrérie Tidiane est adepte des joutes oratoires.L’école de Tivaouane à formé de nombreux érudits éparpillés dans le pays et partout dans le monde..Aujourd’hui,les petits marabouts de la ville sainte,qui refusent même cette appélation,tiennent la dragée haute aux autres érudits exogènes de la confrérie.

  3. GAYE dit :

    C’est le véritable sens de l’Université Populaire inspirée des enseignements de Cheikh Seydi Elhadji Malick SY rta

  4. Salamiste dit :

    En tout cas au Sénégal, si ce n’était l’extrême retenue (pour ne pas dire poltronnerie) dont font montre les tidianes, la guerre inter tarikhas aurait éclaté depuis longtemps et cette situation perdure et n’est causée par rien d’autre que le soufisme.
    En effet il suffit qu’une émission radio ou télévisée invite un « griot arabisant » venu chanter les louanges et légendes de son marabout pour qu’en guise de droit de réponse, les émissions suivantes soient des ripostes, démentis et autres allusions insultantes qui ratent de peu le déclenchement général d’hostilités sanglantes.
    Dans ce pays, chaque fondateur de tarikha se réclame dépositaire « exclusif » de faveurs divines qui entrent en violent conflit avec le statut même de saint ou « waly » dont se réclament ses confrères. Le plus modéré est El Hadji Malick Sy qui affirme que « les poussins (débutants profanes) de sa confrérie sont supérieurs à tout waly d’une autre confrérie ».
    Malgré ça vous vous obstinez à vouloir imposer la voie soufie comme solution au maintient de la paix.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *