Annonces
Publicité
» » » » » » Thiés dans l’émoi après le viol...

Thiés dans l’émoi après le viol d’un bébé d’un an. Aissata Tall Sall se démarque pour les législatives… Points sur l’actu de ce jeudi sur Senego

  • Lamine MBAYE Lamine MBAYE

Horrible. Il n’ya pas d’autre mot pour résumer ce qui s’est passé hier à Thies. Un bébé de 18 mois seulement, de sexe féminin, a été retrouvé violé. D’après les témoignages c’est avec surprise que sa mère a remarqué vers 7h, qu’elle avait subitement disparu, à son retour des toilettes. Vers 9 heures, une voisine qui étalait son linge sur le mur d’une maison en construction, tombe sur le bébé, inconscient, abandonnée dans un coin de ladite maison, située à quelques 100 mètres du domicile de ses parents. Elle venait d’être sauvagement violée.

Conduite à l’hôpital, rapporte Le Quotidien, elle est arrivée dans un état comateux avant d’être réanimée quelques heures plus tard. Elle a subi une intervention chirurgicale qui a réussi.
Selon les témoignages des voisins, le violeur serait un habitué des lieux. Il serait entré dans la maison entre 5 heures et 6 heures du matin pour enlever l’enfant et commettre sa veulerie.

Aissata Tall Sall se jette dans le bain pour l’élection législative de 2017.  » Osez prendra son courage et va s’assumer en participant à ces joutes sous sa bannière. « Osez n’est ni avec Manko ni avec Benno. Osez est la troisième voie, celle-là même de l’assumation de son identité politique, celle-là même qui proposera au Sénégal et aux sénégalais l’alternative d’un choix clair. Nous avons choisi cette voie. (…)
En démocratie, le temps de l’élection est un temps décisif, il n’est pas un temps anonyme. Il n’est pas non plus un temps indifférent « , a indiqué la socialiste lors d’une conférence de presse en prélude de l’entrée politique de son Mouvement “Osez l’Avenir” samedi prochain.

 » Nous avons pensé changer les règles dans la politique. Cette nouvelle orientation est celle de la prise en charge de notre destin politique. Le mouvement marche sur les pas de Léopold Sédar Senghor « , se démarque l’avocate, qui se réjouit du fait que des hommes et femmes se sont engagés avec elle pour changer le Sénégal, à travers, dit-elle, une alternative claire. Alors qu’elle était annoncée du côté de la coalition la plus significative de l’Opposition, l’ex proche de Ousmane Tanor Dieng de couper l’herbe aux pieds de ceux qui la voyaient aux côtés de “Manko Taxawu Senegaal”.

“Je ne suis ni de Manko ni de Benno”, a clarifié la mairesse de Podor.

Annonces
Annonces

6 commentaires

  • babacar diatta
    18/05/2017 08:48

    courage maître et bonne chance et di je pouvais avoir votre adresse mail ou l’adresse du mouvement pour adhérer actuelement je ss a bamako jj m’appelle babacar diatta surnom badara diatta de fatick

  • SMS
    18/05/2017 09:16

    wiri wiri diarinladei……elle finira de l autre cote

  • Tesg
    18/05/2017 11:56

    Oh je croyais que tu étais

  • Samba
    18/05/2017 14:26

    Senghor une refence en poesie mais en politique c est sankare, krouma ou lumbumba car le petrole a besoin de forte personnalite et beaucoup de courage mais aussi de stratege.

  • Diagne
    18/05/2017 14:33

    fallait soutenir TN camarade noblesse

  • alassanendoye
    18/05/2017 18:35

    nous vivons un monde fou….fou…..fou…, comment ose t’on violé un bébé de cet âge sans être un malade mental

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces