Annonces
» » Tension politique à Kédougou : Macky Sall...

Tension politique à Kédougou : Macky Sall attendu en sapeur pompier

Conseil des ministres, Kédougou, Macky Sall

Kédougou sera pour les prochaines 48 heures la capitale du Sénégal à l’occasion du Conseil des ministres décentralisé. Le chef de l’Etat Macky Sall, chef de l’Alliance pour la République (Apr) et de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby), reste la dernière carte pour la mise sur pied d’un comité électoral consensuel en vue des élections locales du 29 juin prochain. Ce que les Apéristes et leurs alliés n’arrivent pas à faire du fait de tiraillements. Pour le coordonnateur départemental de L’Apr de Kédougou, Lesseyni Sy, «les audien­ces que le Président accordera aux différents responsables politiques seront la cadre idéal pour aborder ces questions. A Kédougou, nous n’avons toujours pas pu établir nos listes électorales encore moins mettre sur pied un comité électoral consensuel». L’Apr est toujours en négociation avec les autres partis membres de Bby. Il faut dire que le point d’achoppement entre le parti présidentiel et ses alliés tourne essentiellement autour de la répartition des tâches. Car si pour les Apéristes, les prétentions de leurs partenaires sont «très élevées», les alliés, eux, estiment qu’il n’est «pas question de jouer les seconds rôles».

Cependant, pour la Ligue démocratique (Ld), le problème ne semble pas se poser. Ibrahima Mbaye affirme que son parti «travaille avec l’Apr pour les Locales et les autres doivent faire autant», a-t-il déclaré. Par rapport à la crise qui sévit au sein de Bby, M. Mbaye appelle les gens à «taire les intérêts personnels et à mettre en avant ceux des populations». Pour arriver à cette entente tant attendue, il exhorte le président de la République à jouer au «sapeur-pompier» pour apaiser les tensions. Il a par ailleurs invité l’Apr à s’inspirer de la stratégie de la Ca2000 qui avait fait que le Parti démocratique sénégalais (Pds), avec ses alliés, avait pu laminer le Parti socialiste (Ps) lors des élections de 2000. En tout état de cause, en plus des préoccupations des populations, Macky Sall devra, durant son séjour, éteindre le feu qui couve entre les alliés. En attendant, l’Apr et ses alliés ont jugé nécessaire de fumer le calumet de la paix le temps de la visite du Président. Et pour ces 48 heures de Conseil des ministres décentralisé, toutes les activités politiques ont été suspendues.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • DAKARO.NET
    16 avril 2014 12 h 06 min

    DAKARO.NET
    DAKARO.NET
    DAKARO.NET

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *