Tension à l’UGB : Réunion d’urgence et 72 h décrétées par le Saes

Des étudiants, membres de la coordination de Saint-Louis (Cesl), ont malmené un enseignant à l’Ugb, déversé des eaux sceptiques dans le bureau du recteur Ousmane Thiaré et proféré des menaces de mort, ce mercredi. Indignée, la coordination Saes de l’Ugb a décrété 72 h de cessation des activités pédagogiques et administratives, à partir de ce jeudi.

Le Saes exige ainsi « la traduction en Conseil de discipline des étudiants responsables de ces actes, en prenant les sanctions qui s’imposent ». L’organisation syndicale veut aussi « la dissolution du Cesl et l’amélioration des conditions d’existences de tous les acteurs à l’UGB. »

A noter que l’Assemblée restreinte de l’Université Gaston Berger (UGB) se réunit en urgence ce jeudi, après ces actes de vandalisme dans l’espace universitaire.

 

 

(2) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Wally Faye

Pas étudiants, mais bandits il savoir sanctionné dans se pays mais toujours masla rek

Publier un commentaire