Taximan tué à Point E : Révélations sur un meurtre froidement prémédité pour 70.000 Fcfa
PUBLICITÉ

Taximan tué à Point E : Révélations sur un meurtre froidement prémédité pour 70.000 Fcfa

Du nouveau dans l’affaire du chauffeur de taxi tué puis abandonné dans son véhicule, non loin de la piscine olympique. L’enquête diligentée par la police a révélé comment les deux présumés meurtriers ont attenté à la vie du Taximan, Moustapha Diop.

Mercredi dernier, le corps sans vie d’un taximan a été retrouvé au quartier Point E, non loin de la piscine olympique. Sur place, les policiers avaient constaté des traces de violence sur le corps du défunt. Ils ont ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation de deux personnes.

Selon Libération, les deux meurtriers présumés avaient besoin en urgence de 70 000 francs Cfa. Et c’est ainsi que M. Diop et I. Séméga ont froidement prémédité l’assassinat.

Le défunt a reçu des coups de hache à la tête avant d’être étranglé. Parmi les deux meurtriers présumés, en garde à vue, l’un était impliqué dans un trafic de drogue. Le téléphone de la victime a été découvert chez Ibrahima Séméga qui lui a donné, de dos le premier coup de hache, d’après les aveux de Mouhamed Diop. Le mémoire de trois étudiants du Centre G15, retrouvé dans le taxi, a conduit les enquêteurs aux présumés tueurs.

PUBLICITÉ