Tafsir Thioye persiste et signe: « Les chiffres brandis par Macky ne sont pas bons »

Tafsir Thioye persiste et signe: « Les chiffres brandis par Macky ne sont pas bons »

Cher amis!
je reviens à vous par devoir de vérité! je ne souhaite pas verser dans une polémique. je souhaite rétablir un certain nombre de vérité sur les chiffres concernant notre pays.

J’ai eu à me prononcer lors d’un débat à la TFM à la suite du discours à la nation de monsieur le Président de la république durant lequel j’ai eu à apporter des rectificatifs sur les faux chiffres contenus dans son discours. J’ai eu également à dénoncer la pratique de ses collaborateurs qui sont trés enclin à lui fournir de faux chiffres concernant notre économie et nos finances publiques.

Je me rends compte que le Président a persisté sur les mêmes chiffres lors de son discours présenté à l’occasion du séminaire portant sur l’évaluation du PSE a prés une année de mise en oeuvre. je reviendrais sur le PSE incha allah. au regard de la persistance dans l’erreur, j’ai le devoir de vous faire parvenir les bons chiffres et les contradictions notoires au sein de ce régime.

En effet, le Président déclare ceci dans son discours: « Au plan macroéconomique, la croissance du Produit intérieur reste positive, passant de 1,7% en 2011 à 4,5 % en 2014, avec une projection attendue de 5,4% en 2015; ce qui nous rapproche du taux moyen de croissance fixé par le PSE. Ces performances sont également notées dans la réduction du déficit budgétaire, la maîtrise de l’inflation et du niveau de la dette publique.

En outre, les recettes budgétaires sont passées de 1464 milliards de FCFA en 2012 à 1673 milliards en 2014, sans aggravation de fiscalité et avec une meilleure rationalisation des dépenses publiques aussi bien dans leur volume que dans leur structure ».

Je persiste et signe que ces chiffres ne sont de bons chiffres. je me fonde sur les documents officiels de la République que son gouvernement et les services de l’état ont publiés.

Concernant la croissance en 2011, le taux a dépassé 2,5%. Son PREMIER MINISTRE ABDOUL MBAYE le confirme dans sa déclaration de politique générale sur fonds de requisitoire contre le régime de wade en ces termes à la page 5 des son discours: « L’activité économique a cru de 2,6% en 2011 contre 4,1% en 2010. Ce ralentissement est essentiellement lié à la contreperformance du secteur agricole qui s’est contracté de plus de 20%.
Cette situation traduit la très forte sensibilité de l’économie sénégalaise aux aléas climatiques, car le PIB non agricole affiche une hausse de 4,8%, imputable à la bonne tenue des secteurs secondaire et tertiaire en 2011 »

Son second PREMIER madame AMINATA TOURE revient en 2013 sur cette croissance en affichant un peu plus de 2% à la page 2 de son discours lors de sa déclaration politique générale en ces termes: « Je dois souligner que que les efforts que nous avons entrepris pour l’assainissement des finances publiques se sont traduits par un redressement de la croissance à 3,5% en 2012 contre 2,1% en 2011″.
Mieux , les courbes utilisées dans le PSE dans l’introdution de la première mouture et la courbe postée à l’annexe V du document final du PSE confirment un taux de croissance qui dépasse 2% pour la même année 2011.

Concernant les recettes budgétaires le Président les évalue à 1673 milliards en 2014. Ce chiffre n’est pas un bon chiffre. En effet, dans la dernière loi de finances rectificative adoptée en fin décembre 2014, il est évalué à 1568 milliards à la page 08 du document disponible normalement sur le site du gouvernement. Ce chiffre était estimé à 1633 milliards dans la loi de finances initiale 2014. il se trouve que cette année l’économie sénégalaise n’a pas trés bien marché et les prévisions de recettes ont connu une baisse de 101 milliards confirmée par la première loi de finances rectificative 2014 ».

Il ressort de ces éléments que le Président n’a pas donné les bons chiffres.
Je signale que cette précision n’est dirigée contre personne mais vous comprendrez que c’est juste pour rétablir la vérité. Le Sénégal n’appartient ni à Massamba, ni à Mademba. Les citoyens ont droit à la bonne information comme le garantit la constitution en son article 08.

9 COMMENTAIRES
  • poustis

    Adega mis chi

  • Mbagnick ndiaye

    ne soyez pas trop categorique. les chiffres fournis par le presidents sont des projections basees sur des elements que vous ne disposez pas. arret l obstracisme ca ne mene a rien

  • deug

    Qui dit projection dit aleatoire donc les chiffres du president ne Sont pas fiables .Wassalam

    • momar123

      Le président avec tout le respect qu'on lui doit n'a pas le droit de mentir au peuple.

  • lux

    sil vou plait jsprk ns somme tous republikin . doiton fèr confiance au discour solenel du chef de l'etat ou aux allegation dun oposant ? a vous de choizir

  • mbao

    Devoir de vérité mon Cul!
    Sacré THIOYE

  • pontiak

    j'ai vraiment honte pour ses gens du pds ils s'opposent tres mal en procedant aux mensonges et aux diffamations

  • Thiaks

    Mr un peu de tenue ca ne vous fera pas mal. Vous etes un tres mauvais exemple d'impolitesse vous ne meritez meme pas de vous prononcer au nom du people senegalais. Le respect des autres et de soit voila ce qu'il vous faut. Votre message ne passé pas tout simplement parceque vous n'etes pas correcte.

  • ndiaye

    Ce débat est très sain à mon avis et il serait encore plus profitable si ceux qui viennent commenter le faisaient à partir de chiffres ou d'extraits de discours comme M Thioye l'a fait
    Il s'agit ici de dire qui est dans le vrai ?
    c'est MACKY ou ses deux précédents premiers ministres?r

Publiez un commentaire