Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Tabaski célébrée dans le monde entier(photos)

Dans de nombreux pays du monde, les musulmans célèbrent l’Aïd al-Adha dans le strict respect des mesures contre la Covid-19.

Les musulmans vivant en Allemagne célèbrent l’Aïd avec enthousiasme.

Les musulmans de la capitale Berlin ont afflué dans les mosquées de différents quartiers de la ville, en particulier les mosquées de Mevlana et du Martyre, pour effectuer la prière de l’Aïd.

Les musulmans ont rempli les mosquées, et ont effectué des prières de l’Aïd avec les masques, en respectant la distance sociale et les mesures d’hygiène en raison du nouveau type de coronavirus (Covid-19).

Après le processus d’enregistrement des noms dans les registres de la mosquée Mevlana de Berlin, affiliée à l’Organisation de la communauté islamique du Milli Gorus (IGMG), les musulmans sont entrés dans la mosquée et ont célébré la fête après le sermon et la prière dirigés par l’imam Huseyin Tekkanat.

– Russie

Dans la mosquée centrale de Moscou, inaugurée par le président Recep Tayyip Erdogan, la congrégation composée uniquement de responsables religieux s’est réunie en raison des mesures adoptées contre la Covid-19.

Ravil Gaynutdin, Président de l’administration religieuse musulmane de la Fédération de Russie et du Conseil des Mufti, a félicité le monde islamique tout entier pour sa fête, souhaitant que tout le monde soit en bonne santé et vive en paix. Gaynutdin a prononcé les messages de l’Aïd al-Adha du Président russe Vladimir Poutine, du Premier ministre Mikhaïl Michoustine et du maire de Moscou Sergey Sobyanin destinés aux musulmans de Russie.

Plus tard, la congrégation composée de responsables religieux a effectué la prière de l’Aïd conformément aux règles contre la Covid-19. La prière et le sermon de l’Aïd al-Adha ont été diffusés en direct en ligne.

En raison de l’épidémie de Covid-19 en Russie, les musulmans ont été invités à célébrer l’Aïd chez eux.

– Italie

Les musulmans vivant en Italie ont effectué des prières de l’Aïd dans leurs villes. La communauté turque vivant à Milan, ville du Nord du pays et dans les provinces environnantes, s’est réunie lors de la prière matinale de l’Aïd. Les citoyens turcs résidant dans les villes de Milan, Côme, Modène, Imperia, ont effectué des prières de l’Aïd dans le respect des mesures contre le nouveau type de coronavirus (Covid-19) dans les mosquées de l’Union turco-islamique pour les affaires religieuse(DITIB). Les musulmans d’Italie se sont également réunis dans les villes de Rome, Florence, Naples, Milan, Palerme pour les prières de l’Aïd ce matin.

Le Milan AC, l’une des équipes de la première division italienne de football (Serie A), a également célébré la Fête du sacrifice.

– Azerbaïdjan

La prière de l’Aïd al-Adha en Azerbaïdjan s’est déroulée conformément aux mesures contre le nouveau type de coronavirus (Covid-19). De nombreuses personnes réunies à la mosquée Ejder Bey, l’une des plus grandes de Bakou, ont assisté à la prière de l’Aïd en portant des masques et en respectant la distance sociale. Seulement 50 personnes ont été admises dans les mosquées en raison des mesures contre la Covid-19. La prière de l’Aïd a ainsi eu lieu plusieurs fois, avec 50 personnes à chaque fois.

Le président de la communauté des musulmans du Caucase d’Azerbaïdjan, Allahsukur Pasazade, a également effectué la prière à la mosquée Ejder Bey. Après les prières, des voeux de paix, de prospérité du pays et de l’arrêt des troubles dans le monde islamique ont été émis. Les martyrs de la guerre du Karabakh n’ont pas été oubliés.

 

 

– Géorgie

Géorgiens, Turcs, Géorgiens d’origine azerbaïdjanaise et musulmans de différentes origines ethniques ont afflué vers la mosquée de Tbilissi, connue sous le nom de “double autel”, dans le vieux quartier de Tbilissi, pour les prières de l’Aïd.

Les fidèles musulmans présents dans la mosquée ont arboré des masques conformément aux mesures contre le nouveau type de coronavirus (Covid-19).

En raison de la forte affluence, les fidèles qui n’ont pas trouvé de place dans la mosquée, ont effectué la prière de l’Aïd sur des tapis disposés dans la rue en face de la mosquée.

– Kirkouk

À Kirkouk, en Irak, les citoyens ont rempli les mosquées pour les prières de l’Aïd al-Adha.

Les fidèles musulmans ont effectué la prière dans la mosquée Tahsin Sorani sur la rue Aden dans le centre-ville.

Ils ont émis les prières pour la tranquillité et la paix, la fin à l’épidémie de (Covid-19) ainsi que l’arrêt de toutes sortes de terreur dans le pays.

Les fidèles ont afflué vers les mosquées pour les prières de l’Aïd al-Adha en Afghanistan, qui est à la lisière de la guerre

A l’occasion de l’Aïd al-Adha en Afghanistan, où la violence a été vécue presque tous les jours récemment, les musulmans ont afflué vers les mosquées dans de nombreux endroits, y compris la capitale Kaboul, aux premières heures de la matinée.

La mosquée Ravza-i Serif dans la ville septentrionale de Mezar-i Sharif était pleine.

Les Afghans, au terme de la prière de l’Aïd tenue sous de strictes mesures de sécurité, ont participé à la cérémonie festive, devenue traditionnelle au fil des années.

Après la prière de l’Aïd à laquelle ont assisté des milliers d’Afghans, les animaux sacrificiels ont été immolés

L’Aïd-al-Adha a été célébré avec enthousiasme dans les Balkans

Les musulmans des pays balkaniques dont la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, le Monténégro, la Croatie, la Macédoine du Nord, l’Albanie et le Kosovo ont célébré l’Aïd al-Adha avec enthousiasme. Des milliers de musulmans vivant dans les pays de la région ont afflué dans les mosquées le matin pour effectuer la prière de l’Aïd, et ont célébré avec leurs proches. La mosquée historique Gazi Husrev Bey à Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine, a accueilli des centaines de musulmans venus effectuer la prière. La cour de la mosquée était également remplie pour la circonstance.

Alors que le président de l’Union islamique de Bosnie-Herzégovine (Affaires religieuses) Husein Kavazovic dirigeait la prière de l’Aïd dans la mosquée historique, le même rituel se déroulait dans les mosquées à travers le pays.

A l’occasion de l’Aïd al-Adha en Macédoine du Nord, la cérémonie principale s’est tenue à la mosquée Mustafa Pacha dans la capitale Skopje sous les auspices de l’Union islamique de Macédoine du Nord (Affaires religieuses). Des hymnes turcs albanais et bosniaques ont été lus dans le cadre du programme. Des messages ont été lus en turcs, en albanais et en bosnien dans le cadre du programme.

Sakir Fetahu, président de l’Union islamique de Macédoine du Nord, a prononcé son sermon en albanais et en macédonien. Au cours d’une déclaration faite aux journalistes après la prière de l’Aïd al-Adha, Fetahu a affirmé que la viande du sacrifice sera partagée avec tout le monde, quelle que soit sa religion ou son origine ethnique.

En Albanie, le programme principal s’est traditionnellement déroulé sur la place Skanderbeg dans la capitale, Tirana, avec la participation de milliers de musulmans. Dans le cadre du programme, le Coran a été lu et des prières ont été faites.

Outre cette place, les prières de l’Aïd ont également eu lieu dans les mosquées du pays.

Au Kosovo, les musulmans ont également afflué dans les mosquées, tandis que la cérémonie principale de l’Aïd al-Adha a eu lieu à la mosquée Fatih Sultan Mehmet dans la capitale Pristina.

Le président de l’Union islamique du Kosovo (Affaires religieuses), Naim Ternava, dans son sermon à l’occasion de la fête, a rappelé que la visite des lieux saints est interdite cette année en raison de la Covid-19, et a invité ceux qui en ont la possibilité à accomplir leurs prières en sacrifiant un animal.

Dans les pays de la région, les prières de l’Aïd ont été effectuées dans le respect des mesures contre la Covid-19.

– Nigeria

Les prières de l’Aïd, qui se sont tenues dans de grands espaces tels que les stades les années précédentes, ont été effectuées dans les mosquées et les cours des mosquées cette année en raison de la troisième vague de l’épidémie de Covid-19.

Femmes, hommes et enfants se sont rassemblés dès les premières heures de la matinée à la mosquée Annoor dans la capitale Abuja, arborant leurs vêtements traditionnels.

L’imam de la mosquée Annoor, Cheikh Mohammed Swaleh, a indiqué la célébration de l’Aïd dans un communiqué.

Les prières ont été organisées en plein air au Kenya en raison de la Covid-19.

Les musulmans kényans ont effectué la prière de l’Aïd dans le respect des règles de distance sociale et de port de masque. Des prières en plein air ont eu lieu au Sir Ali Muslim Club Ground et au Kawangware Ground dans la capitale, Nairobi.

Hassan Ole Nado, président du Conseil suprême des musulmans du Kenya, a indiqué que les musulmans de profiter de l’Aïd al-Adha pour prier pour le pays, qui continue de lutter contre l’épidémie de Covid-19. Les musulmans doivent unir leurs prières qui seront d’un rôle clé dans la lutte contre Covid-19, a déclaré Nado. “Le pays traverse des moments très difficiles. Prions tous pour notre pays”, a-t-il poursuivi.

Les Kenyans ont préparé des plats spéciaux tels que le riz et le biriani pour l’Aïd al-Adha.

La communauté musulmane a continué la célébration de l’Aïd après la prière.

0 Whatsapp
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    14:05 - 26/07/2021

    Covid-19 – 3e vague : L’arène entre autorisations et interdictions de combats (Senego-TV)

    Whatsapp
    13:29 - 26/07/2021

    Les Lundis de Madiambal : Les maîtres tomberaient-ils au niveau de leurs disciples ?

    Whatsapp
    13:24 - 26/07/2021

    Paoskoto : Amy Mbacké Thiam brigue la mairie

    Whatsapp
    13:11 - 26/07/2021

    Tentative d’évasion d’un Daara à Touba : Un talibé rend l’âme (vidéo)

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp