Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Syrie : 24 personnes exécutées pour avoir provoqué des incendies en 2020

Le régime syrien a exécuté 24 personnes accusées d’avoir provoqué des feux de forêts criminels qui ont ravagé le pays à la fin de l’été 2020, a annoncé jeudi 21 octobre, le ministère de la Justice. Les 24 “criminels” ont été exécutés mercredi, a précisé le ministère dans un communiqué sur sa page Facebook, sans préciser leur identité, ni le lieu, encore moins la méthode d’exécution.

Ils sont accusés d’avoir “commis des actes terroristes” en provoquant des incendies à l’aide de matières inflammables qui ont «fait des morts et détruit des infrastructures de l’État et des propriétés publiques“, a indiqué le ministère. Vingt autres personnes, dont cinq mineurs, ont été condamnées à des peines allant de 10 ans de prison à des travaux forcés à perpétuité.

Condamnés

Selon le communiqué, les condamnés ont “avoué avoir tenu des réunions pour planifier les incendies et les avoir provoqués“. Ces feux avaient ravagé les provinces de Lattaquié et Tartous, sur la côte méditerranéenne, et celle de Homs dans le centre du pays. Ces régions avaient connu, en septembre et octobre 2020, près de 187 feux de forêt qui avaient affecté 280 localités et fait au moins trois morts et des dizaines de blessés, selon les médias officiels. Les feux avaient dévasté quelque 13.000 hectares de terres agricoles et 11.000 hectares de forêts, comme ils avaient endommagé plus de 370 habitations, selon Sana.

Incendies

Les incendies sont récurrents en Syrie, comme dans d’autres pays voisins, en période d’intense chaleur, notamment à la fin de l’été. Mais les autorités soupçonnent parfois des habitants d’en provoquer, notamment pour faire des réserves de bois avant l’hiver.

47 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    4:50 - 04/12/2021

    PSG : Le club compte se séparer d’Abdou Diallo cet hiver !

    Whatsapp
    4:28 - 04/12/2021

    Grève : Les transporteurs lèvent le mot d’ordre et exigent le respect des accords (Senego Tv)

    Whatsapp
    1:49 - 04/12/2021

    Ballon d’or, Alfred Gomis : « Les gardiens ne sont presque pas considérés… »

    Whatsapp
    1:00 - 04/12/2021

    Trophée Yachine : Alfred Gomis monte au créneau pour Édouard Mendy !

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp