PUBLICITÉ

Suspension de Baba Tandian par la FSBB : “Nous allons bloquer le championnat”, dit Mansour Diop (SG SLBC)

Mansour Diop, arbitre international, secrétaire administratif de Saint-Louis Basket Club, invité de la Radio RTS Saint-Louis, intervenant sur la suspension de 10 ans de l’ancien président de la Fédération de Basket, Baba Tandian, se dit ne pas être surpris.

Évoquant la motivation de vouloir continuer à diriger le basket, il précise que cette décision vise directement Baba Tandian et non le Saint Louis Basket Club. Mansour Diop a profité de cette tribune offerte pour mettre à nu les « magouilles » et autres tripatouillages, tout en promettant que la fédération va bientôt, changer de mains.

La guerre larvée entre la fédération de Basket et Baba Tandian fait rage. Un des membres fondateurs de SLBC s’est invité dans combat et il n’est pas des moindres. Mansour Diop, secrétaire administratif de SLBC, est une tête, un homme de sérail qui maîtrise très bien les textes de la fédération de Basket. « De 2016 à 2019, Baba Tandian parle dans les radios et Tv. Ils n’ont rien dit ou fait. Il a fallu qu’il soit nommé à la tête de l’équipe saint- louisienne pour agir. A retenir que la première attaque venait de Me Babacar Ndiaye, qui a fait une sortie le mercredi suivant la nomination de Tandian, pour dire qu’il ne le reconnaît pas. Pour l’intérêt de Saint-Louis, je suis prêt à tout », a expliqué le secrétaire administratif de Saint-Louis Basket Club, Mansour Diop.

Ainsi, l’arbitre international précise que depuis la création de Saint-Louis Basket Club, le 28 octobre 1997, il n’y a jamais eu de PV qui a été envoyé à la fédération de Basket. « J’ai toujours tenu les Pv de l’équipe depuis 97. Pour la tenue d’une AG, c’est l’inspecteur départemental des sports, représentant de l’Etat, qui doit être présent. Saint-Louis Basket Club est une entité privée, la Fédération de Basket n’a rien avoir dans sa gestion interne », tranche-t-il.

N’empêche, la Fédération, faisant des recommandations, constate-t-on, avait sorti une note circulaire le 11 janvier 2019, pour contrôler les fédérations de Basket et modifier les textes. « Pathé Keita leur avait adressé une lettre pour venir assister à l’AG de Guédiawaye Club, mais, ils ne se sont pas présentés. Parce qu’ils savent qu’il ne sera jamais de leur côté. Ce n’est pas la bataille de Saint-Louis Basket Club. Mais, la bataille de tout Saint-Louis. Je suis entièrement en phase avec Mansour Faye qui soutient intégralement Tandian. Depuis 10 ans, notre équipe gagne tout au Sénégal. Si Saint-Louis laisse faire, je vais me retirer du Basket », a soutenu l’arbitre international.

Sans donner plus de précision, Tandian est accusé d’avoir fait une sortie dans le quotidien “Soleil”, pour s’attaquer à la fédération et insulter un certain Ibrahima Niang. Ce dernier, auteur de la plainte, a été secrétaire de séance. Raison pour laquelle Mansour Diop considère « qu’il est temps que Saint-Louis prenne ses responsabilités ». « La fédération avait fait dans la précipitation. Le 1er Pv est daté le 10 avril 2020. Quelques minutes après, un autre Pv est donné avec la date du 20 avril. Pape Banda Ndiaye, 1er vice-président, était absent. Parce qu’il est membre de Saint-Louis Basket Club. Ibrahima Niang ne devrait pas siéger. On n’a pas besoin d’être juriste pour démonter leur argumentaire », relève-t-il.

Risque de blocage du championnat

Le secrétaire administratif de SLBC promet le blocage du championnat. « Alioune Diop, président Saint-Louis Basket Club avait déconné ici, à Saint- Louis, lors de la rencontre SLBC et Ville de Dakar. Il a été convoqué et il avait refusé de répondre à la convocation. Et il a été en aparté pour l’auditionner et il a écrit. Pourquoi refuser ce qu’il avait accepté à Alioune Diop à Baba Tandian. Pathé Keita et El Hadj Sarr devenu chargé de com de Babacar Ndiaye, ont été sanctionnés. L’article 74 parle de fonction officielle. L’article ne s’applique pas dans une société privée », précise-t-il.

« Ces gens, accuse-t-il, veulent masquer leur connerie en 2017 et 2019 à l’Afrobasket. Ils devraient être audités par l’Ofnac. Maintenant, ils se préparent à l’évidence pour éviter d’être sanctionnés et assurer leur garde. Ils préparent le président de Douane pour la succession de Babacar Ndiaye, afin de se sauver d’une situation. Le secrétaire général est nommé par le Ministère et ils voulaient le changer pour profiter de la proposition de la Fiba. Depuis le départ du SG, c’est le SG adjoint qui n’a pas prérogative, qui signe. Et, il n’a pas droit à une signature PO. Baba Tandian a reçu deux convocations, dont l’une en sa qualité d’ancien président de fédération et l’autre comme président de SLBC.

Toutes les deux convocations ont été envoyées par mail. Alors que toutes les convocations devraient être envoyés par huissier ou lettre recommandée afin qu’il y ait une traçabilité. Les mails sont envoyés dans son mail privé de l’imprimerie », a regretté Mansour Diop, qui reconnaît que tous ceux qui ont fait deux mandats, ne peuvent pas être reconduits.

D’après le secrétaire administratif, les autorités, engagées dans la lutte contre le Covid-19, n’ont pas le temps. Sinon… Si Baba Tandian écrit une demande de grâce, on va le destituer de la tête de SLBC. Et, la fédération va changer de mains. Le règlement, relève-t-on, a frappé ceux qui ont déjà fait deux mandats.

Avec Leral.net

Annonces

(2) commentaires

  • Malick Diallo

    babacar ndiaye est son ministre il sont pas seri

  • Malick Diallo

    babacar est sont ministre il sont pas serieux ces dernier il sont tous complice avec sont ministre sournois il sont pas serieux tout les deux tandian est meillleur qeux il sont pas sportive tous les deux ces des magouilleurs proteger soutout par macky sall ces grand voleur qui ne respecte pas les senegalais depuis leur arrivè a la tète du baskette senegalais rien ne marche il sont indigne ou vas ce pays il comparent lautoritè est lautoritarisme ces sales type