« Sun Sénégal »opte pour une approche multisectorielle dans la nutrition renforcée

La plateforme de la société civile ‘’Scaling Up nutrition’’ (Sun Sénégal) opte pour le renforcement durable de la nutrition et de la sécurité alimentaire, fondé sur une approche multisectorielle, a indiqué mercredi son coordonnateur Seydou Ndiaye.

« Pendant très longtemps, les interventions directes en matière de nutrition ont relevé du secteur de la santé, mais elles n’ont jamais pu apporter des solutions. Ce constat a été fait, et les acteurs ont été amenés à s’accorder sur la nécessité de la pertinence et de l’urgence de ce que l’on appelle l’approche multisectorielle’’, a expliqué M. Ndiaye.

Il intervenait au cours d’un atelier de partage sur la restitution du plan de plaidoyer et de communication de la plateforme Sun Sénégal et de lancement officiel du projet : ‘’Action de plaidoyer et d’engagement des décideurs en faveur de la nutrition au Sénégal’’.

Le renforcement de la nutrition via cette plateforme va s’opérer par des actions concrètes, en collaboration avec le gouvernement, les donateurs internationaux et les collectivités locales, en vue d’apporter des réponses plus efficaces aux problèmes de sécurité alimentaire et de nutrition au Sénégal.

La plateforme, a expliqué Seydou Ndiaye, s’est engagée à apporter sa contribution pour relever les défis liés à la nutrition et à la sécurité alimentaire à travers un plaidoyer. L’objectif général de ce plaidoyer est de contribuer, d’ici 2020, à l’amélioration durable de l’état nutritionnel et de la sécurité alimentaire des populations sénégalaises.

Il a précisé que ‘’le plaidoyer vise de manière spécifique à amener l’Etat à mettre en place un cadre de coordination et de gouvernance des secteurs de la nutrition et de la sécurité alimentaire impliquant l’ensemble des acteurs’’.

Il s’agit aussi de pousser le gouvernement et les collectivités locales à allouer, d’ici 2020, des ressources financières qui couvrent au moins 80% des besoins et la sécurité alimentaire.

Seydou Ndiaye souligne que la nutrition est devenue un secteur prioritaire propulsé au cœur de l’agenda national et international, compte tenu des enjeux. ‘’Le Sénégal, dans son effort de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition, a consenti beaucoup d’efforts dans les domaines de la santé et de l’agriculture’’, a t- il rappelé.

Dans le domaine de la nutrition et de la sécurité alimentaire, dit-il, l’Afrique reste à la traîne, avec un taux de malnutrition inacceptable, qui atteint environ 40% et qui surtout n’a pas beaucoup varié durant ces dernières périodes.

‘’Au niveau africain, il y des efforts à faire, car ce fléau n’avait pas beaucoup régressé. C’est le continent qui progresse le moins selon l’Organisation mondiale pour la santé (OMS)’’, a déploré le coordonnateur de la plateforme Sun Sénégal.

Sun Sénégal est une plate forme multi-acteurs, créée en 2013 et lancée officiellement en octobre 2015.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire