PUBLICITÉ
Saër Seck

Stade du Sénégal : « Les sportifs doivent être fiers », selon Saër Seck

Le président de la ligue professionnelle de football, Saër Seck, a participé ce jeudi à la cérémonie de pose de la première pierre de futur stade olympique de Diamniadio. Il a déclaré être très satisfait de cette nouvelle infrastructure.

La fierté

Le Sénégal sera doté d’un tout nouveau stade de 50 000 places. Cette infrastructure sera construite dans un temps record de 17 mois et qui va respecter les normes internationales. Pour Saër Seck : « les sportifs doivent être fiers aujourd’hui ».

Renforcer l’existant

Le président de la ligue pro estime également que « le Sénégal fait un pas important dans la modernisation de ces infrastructures et cela augure des lendemains meilleurs ». Ça va renforcer l’existant vu que les autres stades, notamment Léopold Sédar Senghor et Demba Diop, seront bientôt remis en service ».

Saer Seck Stade Du Sénégal
whatsapp 149
Annonces

(3) commentaires

Passant

Le stade va coûter 3 fois plus cher que ceux de nos voisins.
LA SURFACTURATION EST HYPER
ÉVIDENTE.
Dans ce pays, on préfère les grands chantiers, sources de surfacturations, de détournements des derniers publics, des magouilles de toutes sortes,….
Avec 50 milliards, on peut avoir un hôpital de niveau 5, hyper équipé, qui est beaucoup plus prioritaire pour ce pays.

Malick Diallo

vous tous vous etes des flateurs vous ne gagner rien lespor aux senegal il est mort ya trop malhonnetè

Kawu Ba

M. SECK, , oui nous sommes fiers de tout ça.
Aucun stade n’a développé un pays.
Mettons nos maigres ressources sur d’infrastructure de développement:
_ agriculture et élevage
– universités techniques
– routes et rail de production…
…….

Publier un commentaire