Ousmane Sonko ne supporte toujours pas que Macron ait pu se taire « face au sanglant régime » de Macky Sall.

Ousmane Sonko ne supporte toujours pas que Macron ait pu se taire « face au sanglant régime » de Macky Sall.

Le Premier ministre sénégalais et président du parti Pastef, Ousmane Sonko, a pris la parole lors d’une conférence à l’Université Cheikh Anta Diop ce jeudi 16 mai 2024, en présence de Jean-Luc Mélenchon, président du parti français La France Insoumise. Au cours de son discours, Ousmane Sonko a vivement critiqué le gouvernement d’Emmanuel Macron. Il a reproché au gouvernement français son silence et, selon lui, face aux actions répressives de l’ancien président Macky Sall.

Ousmane Sonko a affirmé que lorsque lui-même et ses militants ont été réprimés et emprisonnés, le gouvernement français n’a pas seulement gardé le silence, mais a également récompensé Macky Sall. Il a exprimé son incompréhension face à ce qu’il considère comme un silence coupable de la part du gouvernement français. Pour éviter toute crise diplomatique entre la France et le Sénégal, il a précisé qu’il s’exprimait en tant que chef de son parti, Pastef – Les Patriotes, et non en tant que Premier ministre du Sénégal.

Voici la séquence du discours de Ousmane Sonko consacrée au comportement du gouvernement français.

Avec la France, par exemple, je n’ignore pas que notre mouvement politique, quand je dis la France, je parle de cette gouvernance aujourd’hui, de la France du président Macron et de son régime. Nous ne parlons pas du peuple français avec lequel nous n’avons aucun problème et avec lequel nous sommes liés par une longue et riche histoire. Je ne parle pas de toutes les élites politiques françaises ni de la société civile, je parle de la gouvernance actuelle. Cette France, je n’ignore pas que pour elle, nous avons été et peut-être nous le sommes encore, malgré notre élection démocratique par le peuple sénégalais, dépeints comme un mouvement et un leader terroriste, islamiste, violent, populiste, anti-occidental et pro-russe.

Je ne parle pas de vous, je partage ce sort avec vous. Il est évident, M. Mélenchon, que je ne m’en plains pas, puisque le Français de souche que vous êtes n’échappe pas à cette catégorisation. La vérité est que beaucoup de gouvernements européens, en particulier le gouvernement français, s’accommodaient mal de notre discours politique souverainiste et s’étaient fixé comme objectif de l’entraver. C’est ce qui explique certainement leur mutisme approbateur face à la sanglante persécution du régime du président Macky Sall contre notre parti politique et ses militants.

Durant toute la période de persécution extrêmement violente contre tout un mouvement politique au Sénégal, ayant entraîné la mort de plus de soixante personnes, des milliers de blessés et plus de mille détenus politiques, vous n’avez jamais entendu le gouvernement français dénoncer ce qui se passait au Sénégal. Vous n’avez jamais entendu l’Union européenne dénoncer ce qui se passait au Sénégal. Pire encore, c’est au pire de ces persécutions que le président Macron accueillait le président Macky Sall pour le féliciter d’avoir fait ce qu’il fallait pour sauver son pays. C’est une incitation à la répression, une incitation à la persécution et à l’exécution de Sénégalais dont le seul crime était d’avoir un projet politique qui était majoritairement celui des Sénégalais. Ce qui le confirme, c’est l’élection dès le premier tour à plus de 54 % de son Excellence le Président Bassirou Diomaye Faye.

Je voudrais faire une précision : les propos que j’avance sont les propos de Ousmane Sonko, président du parti Pastef les Patriotes. Il est évident que notre posture actuelle, consistant au fait que nous avons à conduire les destinées de ce pays qu’est le Sénégal, nous amènera à collaborer avec tous les États du monde, y compris l’État français et donc le gouvernement de Monsieur Emmanuel Macron. Mais je peux également assurer que les postures et les positions que nous avons défendues jusqu’à présent seront exactement les mêmes aujourd’hui.

Cher Jean-Luc Mélenchon, vous et votre mouvement des Insoumis, et au-delà des Insoumis, parce qu’il faut qu’on recadre les choses. Je crois que vous êtes ici dans le cadre de votre coalition, qui est beaucoup plus large, et il y a ici des élus qui ne sont pas membres des Insoumis mais qui font partie de votre coalition un peu plus large. Mais je dirais que vous et votre mouvement avez dit hier que vous ne vouliez pas que ce qui s’est passé ici au Sénégal, que ce silence soit le prétexte d’une généralisation de cette perception à toute l’élite politique française et au-delà à tout le peuple français. Vous vouliez, par votre engagement, non pas aux côtés de Pastef et du peuple sénégalais, mais par la défense de la démocratie et de la vérité, être cette autre voix de la France. L’accueil qui vous a été réservé ici au Sénégal doit vous rassurer que vous avez été cette autre voix de la France que nous avons entendue et, au nom de tout le peuple sénégalais, je vous dis merci.

11 COMMENTAIRES
  • Diof

    M.Sonko n’a rien inventé, on a tous vu que les autorités françaises soutenaient Macky en fermant les yeux de tout ce que Macky faisait contre son peuple.

    • TruthHurts

      Oui Sonko a parfaitement raison. Macron est un hypocrite qui ne s’intéresse qu’à piller et exploiter notre pays. Macky le supportait dans ce pillage et exploitation de nos biens

  • Lamine Diop

    Le contraire aurait été étonnant !
    La France a toujours roulé pour ceux qui roulent et déroulent le tapis rouge pour elle.
    Les autorités ont non seulement fermé les yeux mais encouragé la répression.
    C’est seulement quand les américains ont élevé la voix que la France a timidement commencé à murmurer des mots inaudibles.
    La cerise sur le gâteau c’est la protection accordée à Macky comme un étant un membre du gouvernement français.
    Ça ce sont les faits que personne ne peut nier.
    La France n’a jamais été de notre côté et ne le sera jamais.

    • TruthHurts

      💯
      Macron est pire qu’un hypocrite

  • para

    la France ne peut pas parler
    tout ce que dira la France sera retenu en Afrique comme
    ingerance.
    il n’a qu’à travaillé et arrêter de faire un réquisitoire.

  • lamine

    La france n’a rien dit parce que cela ne le regerde pas et tout le monde sait que vous etes le responsable de tout ce chaos.

  • Attack

    Mr Jacuzzi yolom guénio arrête ton cirque et concentre toi sur le pourquoi vous avez été élu après avoir brûlé , piller et menti

  • Badou diop

    Il a raison

    • TruthHurts

      💯

  • Manou

    Comment Sonko le principal responsable des tristes événements peut t’il se permettre de parler ainsi. Si Macky n’avait pas réagi le pays serait dans le chaos. Vous avez défié l’Etat avec une violence verbale inouïe suivie d’actes de vandalisme : pensée à l’UCAD saccagée, au CESTI vandalisé,aux 2 filles brûlées vives dans un bus TATA, aux sénégalais qui ont perdu leurs biens. Heureusement que l’Etat est resté debout

  • Le patriote

    Mais vous quoi enfin? Pourquoi la France devrait se mêler de ce qui se passe dans notre pays, alors que vous avez crié partout France dégage, vous avez détruit tout ce qui appartenait au français , vous avez amené beaucoup de travailleurs sénégalais au chômage, et vous voulez entendre dire quoi a Macron? Qu’il digère ou pas Macron s’en fout, de toute façon que ce que sa change

Publiez un commentaire