BRVM-10 160,06 -0,76 BRVM-C 169,69 -0,32 Dernière mise à jour : Vendredi, 14 décembre, 2018 - 22:45

BOA SN

5,88

SONATEL

-0,26

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 21° clear-night
Annonces

Sococim, Dangoté et Sahel augmentent le prix du ciment, le gouvernement ferme les yeux

Augmente, Ciment, Dangote, Fermé, gouvernement, Prix, Sahel, Sococim, yeux
Sococim, Dangoté et Sahel augmentent le prix du ciment, le gouvernement ferme les yeux

La Sococim, la cimenterie Dangoté et les Ciments du Sahel ont respectivement augmenté de 3500 Fcfa  et de 3oo Fcfa le prix de la tonne de ciment  sur le marché. Selon Igfm, les cimentiers justifient cette hausse importante par l’augmentation du coût des intrants, notamment le fuel.

D’après toujours la source, les cimentiers ont adressé une correspondance au ministre du Commerce, Alioune Sarr  et son directeur du Commerce intérieur Ousmane Mbaye qui n’ont  pas voulu répondre.

«Nous dénonçons la hausse unilatérale du prix du ciment, mais nous dénonçons surtout l’inertie du gouvernement sur cette question», fulmine le président de l’Ascosen.

Momar Ndao informe qu’il a personnellement saisi le ministère du Commerce qui a choisi de fermer les yeux.

Annonces
Annonces

4 commentaires

  1. Xalasss dit :

    On a rien compris, 3500 et 300f et ensuite vous venez dire respectivement????

    c’est quoi ce francais bordelik

  2. Kilfa dit :

    Quel charabia votre semblant d’article sans queue ni tête!!!
    Du sérieux!!! si vous voulez parler de sujets ayant au moins la bonne information au lieu d’inventer.
    Pauvre presse online en mal de sujet.

  3. Attékat dit :

    Parfaitement d’accord avec kilfa.
    J’ajoute seulement que le monsieur de l’ascocen que vous citez ne représente rien d’autre que ses propres intérêts. Il na jamais rien compris à l’économie depuis que je le connais. Il est devenu récemment l’ambassadeur de AUCHAN par opportunisme au mépris des intérêts de nos compatriotes commerçants. Les entreprises installées su Senegal ont le droit de vendre leurs produits à des prix justes pour pouvoir continuer à créer des emplois et du pouvoir d’achat.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *