Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“S’il m’était permis de m’adresser à son Excellence Monsieur le président” (Par Malick Wade Guèye)

Je l’inviterais à revoir l’équipe gouvernementale en la rajeunissant davantage, remettre le poste de premier ministre, se concentrer encore pour la relance de l’économie.

Pour cela, il doit s’appuyer sur l’impératif de construire un « État social » qui requière la mobilisation d’une quantité importante de fonds dont la destination sera suivie par des organes de contrôle composés d’éminents experts financiers et fiscaux avec des membres de la société civile pour financer, suivre et évaluer les grands projets d’envergure nationale qui répondraient aux exigences de l’heure.

Avec des programmes sociaux économiques pertinents qui s’articuleront autour des secteurs primaires et secondaires dans un premier temps, toutes les localités du territoire national disposeront de programmes de formation et d’insertion pour les jeunes. Ceux qui seront chargés de dérouler ces programmes devraient être politiquement responsables et compétents dans les domaines qui seront ciblés.

Le secteur primaire demeurera la première cible de « l’investissement utile » avec le développement de l’agriculture intensive dans toutes les localités. La politique d’une bonne maîtrise de l’eau pour dérouler les activités autour des zones agricoles communautaires ( ZAC) permettrait d’accentuer l’assainissement pour régler définitivement le problème des inondations.

Au lieu d’une Agence de Sécurité de Proximité (ASP), j’aurais préféré une Armée pour la Sécurité Alimentaire par l’agriculture dont les soldats seront formés dans la conception et l’aménagement des serres et surfaces cultivables, les techniques agricoles, la transformation et la distribution des produits.

Les sénégalais ont besoin de manger à leur faim, d’avoir une éducation et une formation de qualité pour gagner leur vie afin d’être en sécurité et moins agressifs. Un tel programme participerait à désengorger la Capitale Dakar qui concentre 25% de la population sur 0,28 % du territoire national, (sur 550 km2 ) et 80 % des activités économiques du pays.

« A hungry man is an angry man » ( Ventre affamé n’a point d’oreille) a-t-on dit.
Il n’est jamais trop tard de bien faire. Que ceux qui conseillent son Excellence le président de la république l’orientent vers l’utile au peuple et non vers l’agréable politicien.

Que vive le Sénégal 🇸🇳 dans une Afrique unie qui marche vers l’émergence.
Mackyste pour toujours.

Malick Wade GUEYE depuis Marseille

476 Whatsapp
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    0:07 - 09/05/2021

    Rivalité avec Macky Sall : Les mises en garde de Mbaye Ndiaye à Amadou Ba

    Whatsapp
    23:49 - 08/05/2021

    Académie de Kaffrine : 1.000 élèves sans extraits de naissance

    Whatsapp
    23:07 - 08/05/2021

    Retour en images sur les universités des cadres de Pastef

    Whatsapp
    22:57 - 08/05/2021

    Jérusalem: Les soldats de l’entité sioniste tirent sur des palestiniens en pleine prière (vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp