Seydou Guèye : “Tous les baux situés sur la corniche seront retirés…”

Le gouvernement a engagé des procédures pour le retrait des baux au niveau du littoral de la Corniche de Dakar. « La finalité est de restituer toutes les emprises à l’Etat », selon le ministre conseiller de la Communication à la présidence de la République, Seydou Guèye. 

Cette position exprimée, ce dimanche à l’émission “Objection”, à Sud fm, conforte celle du ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana, qui avait annoncé, en cours de semaine, l’arrêt des chantiers aux alentours du Phare des Mamelles.

Selon Seydou Guèye, la volonté de l’Etat d’une gestion transparente du foncier ne souffre d’aucune ambiguïté. C’est ce qui justifie la Commission nationale de la réforme foncière que le chef de l’Etat avait mis en place. « La volonté du gouvernement d’une gestion transparente du foncier est incontestable. Depuis l’arrivée du président Macky Sall au pouvoir, la première décision qu’il a prise, en mars ou avril 2012, c’était l’abrogation du décret qui organisait le déclassement de la réserve naturelle de Niayes pour le projet Senhuile-Senéthanol », a-t-il laissé entendre.

Pour lui, ceux qui les accusent de bradage foncier, surtout au niveau du littoral, ont tort. Parce que, a-t-il indiqué, ceux qui ont acquis des terres sur la Corniche de Dakar l’ont eu bien avant l’arrivée du président Macky Sall au pouvoir. « On se rend compte que l’essentiel des baux qui ont donné des droits aux projets qui sont érigés ont été signés bien avant 2012. Pour l’essentiel, ce sont les autorités de la ville de Dakar qui avaient donné les autorisations », a-t-il rappelé.

Poursuivant, il déclare : « Rappelons-nous, quand il y a eu un conflit entre les riverains au sujet de l’ambassade de Turquie, le Président s’est lui-même déplacé pour demander l’arrêt des travaux. Il a lui-même renoncé à la jouissance d’un terrain qu’on lui avait octroyé et il a recommandé qu’on mette en place des mécanismes de concertations pour trouver l’aménagement, la mise en place et la construction d’équipement collectif ».

Avec e.media

Annonces

(15) commentaires

  • Camara

    vous avez changer de posture avant cetait tous les décrets qui était signaient par les anciens présidents quelque jour après on voit des signatures qui défilaient de gauche à droite et après on a vue le problème de babacar ngom problème de malicka ect et la vous parlez seulement du littoral

    • Lol

      retirez les baux toute de suite…..rendez-nous nos terres…non a la spoliation..

  • Marra

    Merci sonko yeekh nga wakh yallah nga Doon president 2024 inchallah amine

  • Alioune Diop

    si vous voulez une transparence dans les littoral du Sénégal et en général les problème fonciers du Sénégal il faut créer un ministre du patrimoine et fonciers bâti et non bâti en charge des problème fonciers et littoral du Sénégal tout entier et le problème est réglé

  • Ass

    Fene rek

  • Diop

    Avec Macky rek tout va rentrer dans l ordre.
    Le seul problème c est les vautours

  • Hamidou Ba

    un président a deux baal je te le jure laisse tomber !!!

  • Jules

    Les menteurs de la république.

  • Beugue Sa Rew

    nimporte quoi quelque vous avez fais un sorti pour dire aucun décret na été signé par whatia wathia et quelque jour après ont a vue des decret signe par macki en 2017 après vous nous parlez d une transparence

  • Diop

    Il suffit pas de retirer les baux. Et les fonctionnaires qui ont foulé du pied la loi sur le domaine maritime ? Seuls les baadolos payent leur faute dans ce pays.

  • Jhonesene

    merci monsieur le ministre

  • Fouta Toro

    sonko vraiment on raviii de tavoir hummm létat des vendu qui raconte que des mensonges sonko il faut aller 
    ndinguelere way stp pour les paysans comme ils vont reculé encore 

  • Républicain

    On a l’habitude d’entendre vos promesses non tenues. Vous ne méritez pas la confiance du peuple Sénégalais.

  • Anonyme

    Une excellente décision.On peut se tromper . Mais iI ne faut pas persister dans l’erreur et la faute

  • Cali

    Vrai opposant moy Barthélémy Diaz