PUBLICITÉ
serigne saliou - Serigne Saliou Mbaye, L’enfance, le daara, et Serigne Saliou

Serigne Saliou Mbaye, L’enfance, le daara, et Serigne Saliou

Serigne Saliou Mbaye, le jeune talibé et sa rencontre avec Serigne Saliou

En 1993, ses parents décident de l’amener chez l’illustre Serigne Saliou Mbacké, dernier fils de Cheikh Ahmadou Bamba (fondateur du mouridisme) sur terre. Il n’avait alors que 5 ans, trop petit pour commencer l’apprentissage du Saint Coran. Et c’est exactement à sept ans qu’il a été accepté au daara de Serigne Saliou Mbacké nommé Dianatoul Mahwa.

L’apprentissage du Coran

Le jeune Serigne Saliou Mbaye débuta l’apprentissage du livre saint à la résidence principale du cinquième khalife Cheikh Bamba. C’est d’ailleurs dans cette demeure qu’il a rencontré aussi pour la première fois, Cheikh Bethio Thioune, Serigne Saliou Lagane et d’autres grands noms.
Après plusieurs années passées à Dianatoul Mahwa, il a été transféré au Daara de Ndiouroul ouvert aussi par Serigne Saliou Mbacké. A Ndiouroul, qui fait son nom d’aujourd’hui, il a acquis les rudiments du Coran et de beaucoup de connaissances.

Serigne Saliou au service de Sokhna Momynatou Mbacké

A la fin de l’apprentissage long de plusieurs années, Serigne Saliou confia Saliou Mbaye à sa fille, Sokhna Momynatou Mbacké. Il eut la confiance de Sokhna Momy et gérait beaucoup de ses biens dans une confiance absolue de la fille de « Borom Ndiapandal ». A la fin de la « mission » avec Sokhna Momynatou, l’homonyme de Serigne Saliou Mbacké alla encore à la recherche de plus de connaissance notamment le « lasrar ». Les connaissances mystiques acquises de part et d’autres, ont fait que beaucoup de personnes sont venues vers moi pour des prières. On est allé jusqu’à m’appeler ‘Serigne Saliou borom Djiné yi’.

Les derniers mots de Serigne Saliou Mbacké

Parmi les plus proches du Saint homme, il raconte ses derniers jours « je fais partie des derniers talibés qui ont vu Serigne Saliou à quelques jours de son décès. Un mercredi en 2007, après la tabaski, le Saint homme m’a appelé. Je suis resté à ses côtés pendant plusieurs heures. Il m’a demandé de lire les khassidas (écrits de Serigne Touba). Après cela, il m’a remis une somme d’argent et m’a confié des mots forts ‘je suis père et mère pour toi’. Tout ce que tu entreprendras fais-le avec avec confiance ‘. Il m’a dit cela en présence de dignitaires comme Serigne Makhtar Diakhaté, Kosso Mbacké, Taiba Seck, Serigne Saliou Diakhaté, Serigne Modou Sarr, El Hadji Gueye… Et il me donna ensuite rendez-vous deux jours après. Il mit en moi plusieurs secrets qui ont fait de moi l’homme que je suis aujourd’hui et c’est après qu’il rejoint l’au-delà.

Les débuts dans l’entrepreneuriat

2009 – 2012 : toujours auprès de Sokhna Momy, Serigne Saliou entreprend plusieurs activités et fait petit à petit sa route avec le transport. Avec un taxi, il faisait des courses au quotidien et devient un homme populaire qui commençait surtout, à faire du social à travers son petit métier. Il transportait parfois des personnes gratuitement et en soutenait d’autres aussi de ses revenus. « J’ai en 2012 contribué à la campagne de l’actuel Président du Sénégal avec deux taxis que j’avais donné aux responsables politiques pour leurs tournées », confie-t-il.

Serigne Moustapha Absa fils aîné et khalife de Serigne Modou Awa Balla, époux de Sokhna Momynatou Bintou Serigne Saliou: il a été celui qui a pris la « relève » de Serigne Saliou Mbacké, sur l’éducation et la prise en charge de Saliou Mbaye. Il a continué l’oeuvre du vénéré guide. « Serigne Moustapha Absa après Serigne Saliou Mbacké, a été la personne qui m’a transmis beaucoup de secrets et à tous les niveaux. Il m’a éduqué dans beaucoup de domaines. C’est une personne très importante pour moi. Il a prié pour moi avec une ferveur spéciale. Il me disait j’implore le Seigneur de te donner une richesse supérieure à celle de Ndiouga et Djily (deux milliardaires sénégalais) », rappelle Serigne Saliou Mbaye.

Serigne Moustapha est aussi l’un des guides et autorités religieuses, qui ont publiquement remercié Serigne Saliou Mbaye pour les services rendus plusieurs années durant mais aussi, sa droiture et son dévouement extrême. De même que Serigne Cheikh Khady Mbacké qui était Khalife de Borom Darou Mouhty en présence du père de Saliou Mbaye, de Serigne Modou Mbacké Samb, Serigne Modou Ndiaye Keemane, Moustapha Samb, Moustapha Gueye, Cheikhouna Gueye, Mame Mor Ndiaye tenu à faire un témoignage élogieux sur lui. Il est vu comme un homme humble et respectueux de tous. Un jeune qui a très tôt compris le sens du travail.  Serigne Modou Mbacké à qui Serigne Saliou avait demandé d’initier au transport Serigne Saliou Mbaye, avait confié avoir vécu avec un jeune très responsable.

Relation avec Cheikh Bethio Thioune

Serigne Saliou Mbaye et le défunt guide des thiantacounes avaient des relations fortes. Au-delà de la cour de Serigne Saliou Mbacké, ils sont de proches parents. En 1995, quand le jeune Saliou Mbaye fut conduit au daara de Cheikh Saliou, il y vena avec Cheikh Bethio.
À cette rencontre étaient aussi présents Serigne Saliou Lagane et beaucoup d’autres personnes qui ont aujourd’hui, servi le mouridisme à tous les niveaux.

Fin 2012, Serigne Saliou Mbaye se retourne exclusivement vers les prières et soutiens à des personnes en situation difficile avec le « lasrar » et autres pratiques cautionnées par l’Islam.

Ses activités le conduit dans la capitale sénégalaise. A Dakar, il permis à beaucoup de personnes d’avoir une réussite à tous les niveaux. Et aussi, aida des hommes et femmes à sortir de situations difficiles. Les réussites de ses prières, il les doit à son guide. D’ailleurs il le répéte tout le temps. « Serigne Saliou a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Et il est mon assurance ».
Le social, une longue histoire
C’est très tôt qu’il a commencé à servir sa communauté. Dès ses premières années où il a commencé à avoir une autonomie financière, il a mis en place en 2014, le mouvement « diarign rewmi ». Serigne Saliou assiste ainsi plusieurs personnes, des villages aux environs de Touba et surtout les daaras. « Vivre c’est aider un autre à vivre ». Cette citation de Jacques de Bourbon Busset a été bien compris par Saliou Ndiouroul. Il a fait du social, son quotidien avec des dons, des assistances financières…
En tant que jeune religieux, il a aussi très tôt compris le sens du soutien de son prochain et surtout des jeunes. Ainsi, il aida beaucoup de jeunes à avoir des permis de conduire et se forger dans plusieurs métiers qui leur permettent aujourd’hui, de subvenir à leurs besoins et aux ceux de leurs parents et proches.
Grand Magal de Touba

C’est une grande occasion pour multiplier les œuvres de bienfaisances au niveau des zones où les populations rencontrent des problèmes dans au quotidien. Depuis 2012, chaque année à l’occasion de la célébration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, son mouvement « Diarign Rewmi » fait le tour de plusieurs villages avec des distributions de denrées de première nécessité et des soutiens financiers. Et au-delà même du magal, Serigne Saliou s’attèle au social fréquemment dans toutes les contrées du Sénégal. Construction de Daara, d’hopitaux, de mosquées, la main de Serigne Mbaye est partout.

2016, l’internationalisation

C’est en cette année que Saliou Mbaye débuta des tournées à l’étranger. Il se fait beaucoup de connaissances et réussi à avoir la confiance de centaines de personnes. La cause: ses mots véridiques, sa proximité avec les personnes, ses assistances sociales, son amour pour Serigne Saliou. En Europe, Afrique, Amérique, on le sollicite de partout pour des prières et voient en lui, des solutions à leurs maux par la grace divine. Et parlant des USA, c’est avec Cheikh Bethio Thioune qu’il a eu à faire sa première sortie au pays de l’Oncle Sam.
France, Maroc, Espagne, Italie, Portugal, Belgique, Amérique, Dubai… sont des pays où le jeune marabouts fait fréquemment des sorties.
Relation avec les communautés religieuses.

« J’ai des relations très amicales avec les familles religieuses du Sénégal. Et je bénéficie d’un grand respect de leur part. Magal, Gamou et pendant toutes les activités religieuses, nous essayons au maximum d’apporter notre partition. J’ai aussi organisé plusieurs cérémonies avec la participation des différents foyers religieux du Sénégal depuis 2012 » (Serigne Saliou Mbaye Ndiouroul).
Serigne Saliou Mbaye et l’entrepreneuriat : des actions au service du Sénégal

Serigne Saliou Ndiouroul au-delà de la posture religieuse, est un homme au service de sa communauté comme souligné ci-haut. Entrepreneur, il a eu à mettre en place plusieurs projets d’utilités sociales. Plusieurs millions gagnés sont retournés vers les populations à travers des mouvements mises en place un peu partout à travers le territoire national.

Il a créé en juillet 2019, SMB Holding. Une entreprise qui exerce dans plusieurs domaines et qui vise la promotion de l’emploi des jeunes partout au Sénégal. Transport, commerce, médias.. tant de domaines qui constituent des points majeurs de la marche de SMB Holding.

Serigne Saliou Serigne Saliou Mbaye
whatsapp 249
Annonces

(10) commentaires

Baye Fall

Door rek la seringe ngou taryakh yi neke senegal

Moise

Le verbe venir au passé simple ce n’est pas vena….looool waw sissokho tu m’as tué de rire…faut corriger..

Moise

Vraiment je ne vois pas l’intérêt de cet article bidon aussi bien dans la forme que le fond….arrêtez de commercer au nom de la religion ou de la confrérie….

Balla Djigo

Je lance un appel à serigne saliou mbaye une assistance aux enfants handicapés de la commune de pout CENTRE DE RÉÉDUCATION DE FORMATION ET D’APPAREILLAGE ANDRÉ D’EMBAUCHE WADE
La fête de fin d’année aura lieu le 5 septembre 2019 au centre.
Contact :766626442

Khadim

Mais iow Ya niémé Yalla .iow bi Serigne Saliou di guéneu adouna fékou leu Sax touba . Bayil di yakeu sougnou dérr nioun nonga tarbia Yi .iow bingay nékk dara dia dagnou la diéngeu 1an . Bo bayi woull Serigne Saliou dinga diot sougnou djiko nioun donga tarbia bi. Wa salam🙏🏼

Mourid Sadekh

gui net kou bakhla bayam toudena fouki serign saliou ak diourom serign saliou moko lou nek si mome sakh mokosi def net dafa am niou sokhor nak dioulit daye manadou 

Cheikh Diouf

Mais sama gayi bayi lene di wedi Lou gene khamoul mais ki li mou wakh lou si diar li s saliou mbaye kham nako Bou bakh nit kou bakh la té kham kan moy s saliou fé khé léne li mouy def si li ngay yall s saliou kou ko moune def ko mo guene li li rek mo takh senegal dou dém fene wakh rek

Gora

Ki ndongo serigne saliou LA IL dit la verite C moi Le temoin sokhna Momy guereum nako serigne saliou guereum nala

Øg Mvck

Ofet serigne Saliou Mbaye limouy wax dara nekou si deug rek lay wax yén koussi khamoull dangay noppi

Omar Ba

Serigne Saliou Mbaye talibé Serigne Saliou tourondo Serigne Saliou lepam  Serigne Saliou la kouko kham mom la limou am mom la adouna nak gnila kham ak gnila khamoul niepay wax rawatina nitou Serigne Saliou wayei nga gorgolou rek linga am yomboul