Annonces
Annonces
» » » Serigne Saliou Amar raconté par son père…

Serigne Saliou Amar raconté par son père…

  • Mangoné KA Mangoné KA

C’est un Cheikh Amar, digne dans l’épreuve, qui a reçu samedi à Touba-Almadies les condoléances des Sénégalais, suite au décès jeudi  dernier de son fils, Serigne Saliou Amar.

Cheikh Amar s’en remet à Dieu devant la nombreuse assistance venue lui témoigner leur compassion.

« Serigne Saliou Amar est mort par étouffement. C’est mon fils et j’ai fait tout ce que je devais faire pour lui en qualité de père et de tuteur. Un aîné, chacun souhaite qu’il vous dépasse en longévité mais, tel n’a pas été le cas pour lui. Je retiens des témoignages sur de nombreuses actions inconnues et qu’aujourd’hui, je viens d’apprendre. Des fois, il me demandait de l’argent et je ne savais pas qu’il le remettait à des malades et à des personnes inconnues… », raconte Cheikh Amar…

L’homme d’affaires sénégalais racontera également un épisode autre qui aurait pu valoir la mort à son fils: «alors qu’il n’avait que 3 mois, sa maman a été inquiète à tel point que lorsqu’il est arrivé à l’hôpital, n’eut été la diligence des services d’urgences, il aurait succombé. Donc, si Dieu a fait qu’il vive jusqu’à 23 ans révolus… »

Serigne Saliou Amar, c’est aussi, un engagement citoyen aux côtés de son père, administrateur général de Holding Amar notamment sur la fourniture de véhicules aux collectivités locales du pays. Cheikh Amar de rappeler: «il m’a demandé d’ajouter 1000 dollars de plus de sorte à fournir des véhicules de meilleure qualité».

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces