Serigne Mbacké Ndiaye: « Je suis le premier à plaider la grâce de Karim Wade »

L’ex -ministre libéral, Serigne Mbacké Ndiaye applaudit des deux mains, sur ce qui pourrait être la libération de Karim Wade. Cette grâce pourrait être le facteur catalyseur de son souhait de réunifier les libéraux (Pds et Apr). Joint au téléphone par Senego, il se dit très optimiste et tacle ceux qui qualifient cette grâce de deal.

« Je suis le premier homme politique à plaider une grâce pour Karim Wade dans une télé de la place. Je pense que Macky Sall aurait gagné à faire cela. Pour l’ancien porte-parole du Gouvernement de Wade, une libération de Karim va contribuer à apaiser le climat politique et social au Sénégal. Toutefois, il ne manque pas de recadrer ceux qui s’agitent contre cet acte de grâce.  » Il faut que les gens arrêtent, le président de la République a des prorogatives qui lui permettent de le gracier. Les juges ont déjà fait leur travail « , précise t-il.

Par ailleurs, il dénonce les gens qui avaient leurs propres agendas et faisaient semblant de plaider pour la sortie de Karim Wade. « Ils ne voulaient pas qu’il sorte parce qu’ils ont peur de le voir être candidat aux prochaines élections présidentielles. En réalité ces hommes politiques la, ne souhaitent pas la libération de Karim « .
Pour ceux qui qualifient cela de deal, c’est parce qu’ils ont été des dealers.

Pour lui, le dialogue arrive au bon moment. Il permettra d’avoir un consensus pour le code électoral. Aujourd’hui, en Afrique ce sont les codes électoraux qui sont à l’origine de tous les conflits.

1 COMMENTAIRE
  • charles

    Va a la retraite

Publiez un commentaire