PUBLICITÉ

Senego-TV : Pose de la première pierre « Ker Serigne Touba de Mbacké »

La première pierre de « Keur Serigne Touba de Mbacké » a été posée en présence de Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, représentant le Khalife Général des Mourides. Le maire de la commune de Mbacké, Serigne Abdou Mbacké Ndaw, s’est rendu ce matin au chantier devant abriter Keur Serigne Touba avec une forte délégation du conseil municipal et dignitaires.

Chez les « Baye Fall »

Le Maire a apporté une contribution de 100 tonnes de ciment au nom de toute la population de Mbacké. Lui et sa délégation ont été reçus par le représentant du khalife des « Baye Fall », Serigne Fallou Fall ibn Serigne Modou Aminta Fall qui a remercié le maire au nom du khalife et a formulé des prières.

Réhabilitation des cimetières de « bappgui »

La délégation s’est ensuite rendue chez Serigne Abdoulahi Yallay Bour, khalife de Mame Mor Diarra Mbacké pour lui faire part de son souhait de réhabilitation des cimetières de « bappgui » et en donnant une contribution de 20 tonnes de ciment. Le khalife s’est félicité de cette initiative tout en renouvelant ses prières pour une bonne réussite de leur mission.

Il y avait une forte mobilisation des populations de Mbacké, précisément à l’endroit qui abrite le lieu de naissance du fondateur de la voie mouride. Cette journée a permis de rassembler toute la population de Mbacké en particulier les Baye Fall.

Regardez 

Regardez

Keur Serigne Touba Pose Première Pierre
whatsapp 404
Annonces

(2) commentaires

Malick Diallo

quant est ce que poserais une premiere pierre pour construire une usune pour transformer lharachide est les talibes travaille cest important pour tous ya trop dagresseures

Asse

@malick [email protected] Interpellez l’Etat et son chef pour la construction d’usines. Il n’appartient pas au khalife ou à la communauté de ce le faire. Leur rôle premier est de bâtir un homme imbu de foi, de valeurs islamiques pour mieux vivre dans la société ( la socialisation , disent les sociologues) et éviter de devenir des parias, des agresseurs. Cet objectif passe justement par la construction en grand nombre de lieux de culte.

Publier un commentaire