Senego TV: 31 Decembre à 00 H, Place de l’Indépendance, cimetière silence…

Senego TV: 31 Decembre à 00 H, Place de l’Indépendance, cimetière silence…

Du jamais vu au Sénégal ! Pour une première au Sénégal, un cimetière silence régnait ce 31 décembre à 00 heures à la Place mythique de l’Indépendance à Dakar. Un calme plat qui contraste avec les années précédentes, de la période coloniale, Afrique occidentale française (Aof) à 2014. Un couvre-feu comme diraient certains. Ici, pas un pas sans croiser des forces de l’ordre qui veillent au grain. A la grande déception des Sénégalais et les étrangers qui vivent parmi nous. Pourtant ailleurs, à travers le monde, la fête a été belle, très belle…  En dernière instance et en dernière analyse, l’interdiction des feux d’artifices  pour des raisons de sécurité, selon le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, est désapprouvée par beaucoup de Sénégalais, Regardez!

24 COMMENTAIRES
  • tin
  • Kalimat

    Reportage bi nekh na SENEGO ..

  • zoooo

    quel pays

  • boubs

    tt cela c de la politik a mon avis c pr combattre le maire de dakar.en europe presk tt les gran villes ont fete ds les places public alors eux sont plus menacer.je vous en prie laisser d faire de la politik politicienne c honteux

  • fa

    Sama khalate il faut mieux prevenir c'est mieux de guerir Senegal guenoul mali teorisme realité la mane dama rére teude Senegal nakk bougnou guissoul douniou nopi yalla na gniou yalla moussal rew bou daw lagnou dama ragale

  • mane

    amoulen beneu diom .dof yi nguen done fo rek ngueniy def

  • NIT DOFF KILLER

    Way boulen niou sonal deukeu you terorist yi laal yeup defouniou nii ragal guen petard trop

  • rakkar le justicier

    En tout cas ailleurs les gens ont bien fait chanter leurs pétards malgré cette interdiction ridicule! Rien que de la politique ''politichienne''. Votre mentor la France a même autorisé un rassemblement au champs élysées sans pétards alors qu'elle est sous une menace permanente. ici pas même l'ombre d'un terroriste et on nous met dans une situation de guerre.

  • sweeden

    l année vous aviez dit que l Etat gaspille beaucoup d argent et que le peuple meurt de faim ,cette année c est une honte que le Senegal n a pas fêté cet nouvel an et c est de la politique .voilà le Senegal bo défé gnou wakhe bo défoul gnou wakhe .Attendons ancore le 4 avril pour voir la réaction des Senegalais

  • oumar
  • Berrodier Daniel

    Bonjour à mes Amis (ies) du Sénégal- Je suis désolé pour vous tous que la crainte s'installe aussi dans votre Pays! En France, chaque ville est plus ou moins concernée, d'autant que cette année les maires avaient prévu de limiter les illuminations! C'était un peu triste! Mais les gens voulaient ne pas se laisser impressionner- Je ne suis pas sorti hier, étant seul- Je pense que la ville vivait! Par contre, aucun pétard n'est toléré, et c'est bien! Mettons nous à la place d'une personne qui a subi un attentat, elle provoque un mouvement de foule et on relève des cadavres! çà suffit! Je vous présente à tous et toutes mes Voeux les Meilleurs, que l'Année qui vient vous soit bien douce en tous points !!! Kiss-

  • Berrodier Daniel

    Je vous ai laissé tous les renseignements demandés, alors pourquoi?

  • baye diop

    cc'est ridicule vraiment, meme a paris on a fete et bien fete meme, je me demamde a quoi rime tout cela, avec le presidemt qui nous parle de terrorisme tout le temps dans un petit pays tres pauvre qui ne represente rien dans ce monde. C'est vraiment bizarre et triste.

  • ISP

    Ah nous autres senegalais…. Aucun sens du sacrifice. On interdit le rassemblement pour une année rek et tout le monde crie au scandale… Comme si le gouvernement gagnait à interdire l'épanouissement de ses populations. Ceux qui croient que la menace terroriste c'est du bluff n'ont qu'à continuer à se foutre la tête dans le sable. Ce monde à changé il faut faire avec. Les pays occidentaux avec lequels vous nous comparez ont un budget et une experience 100 fois supérieurs au notre.
    Nitt nio xamni Foo rek!!! motaxit ils ne se rendent meme pas compte d'autres problèmes réels que le régime devrait tacler wanté bloque le Mumbaay rek, nieup youkhou! L' Essence à des prix inacceptables… Mouaais ca passe.
    Mani… Mieux vaut prévenir que guérir. Les renseignements généraux savent ce qui se trame dans ce pays. Bu dara néwon teul fi (moussiba) ces gens seraient les premiers à demander l'aide de l'état.
    Mougn lèn, une fois n'est ps coutume et profitez en pour apprendre aux enfants le sens du sacrifice citoyen au lieu de les laisser dans leur ignorance.
    Dou nou dem! Bonne année
    Bon reportage en passant…

  • sama reew
  • Ansou Kairama Toure
  • naye lère

    yène degeur bob dada mèlni dunguène xalat

  • naye lère

    yène degeur bob dafa mèlni dunguène xalat

  • NIT DOFF KILLER

    senego bayilen samay komantair yi guen di supprimer

  • moussa diop

    Pendant ce temps, nous qui voulions sortir de Dakar, étions coincés sur l'autoroute à péage, entre les HLM et le premier péage de cité Lobatt Fall, de vingt heures à vingt trois heures, à cause du fait que la circulation était bloquée sur ce rond point. Personnellement, j'ai du descendre sur l'autoroute à péage et marcher sur les cents mètres qui séparent le croisement Cambéréne du cité Lobatt Fall. Au dessus, les gendarmes avaient un mal de chien pour empêcher les gens de traverser. D'ailleurs, tout le monde les narguait, parce qu'ils avaient du mal à faire respecter la queue des voitures, du fait que celles qui voulaient descendre au péage ont fini par bloquer celles qui voulaient juste passer pour sortir plus loin. Ce qui fit un bouchon depuis les hlm. En sortant à pied du péage de cite Lobatt Fall, quelle n'a pas été ma surprise de me rendre compte que le problème était du au fait qu'il n'y avait qu'UN SEUL GENDARME DÉPASSÉ ET DÉSABUSÉ, aidé de quelques jeunes gens à qui il a laissé la direction des opérations et qui tâtonnent. J'ai fini par comprendre que les forces de l'ordre étaient entrain d'interdire les pétards sur la Place de l'Indépendance. A mon sens, toutes les personnes qui étaient agglutinées sur l'autoroute à péage n'étaient pas non plus en sécurité. Parti vers vingt heures de Dakar, je suis arrivé à Thiès à Zéro heures trente cinq.

  • Papi

    Je trouve vraiment dommage que des senegalais puissent penser de la sorte ! "Lolou doundou gnou ko " maname il faut attendre que les terroristes soient ici pour réagir ? On pense toujours dans l'immédiat sans se projeter dans l'avenir, Let's change our Mind ! Très bonne décisions du président, demlenn tall pétards sen kogne

  • oseum

    tout ça pour ça l'autre disait :"il est interdit d'interdire" .mais pourquoi nos autorités s'emploient en toute bonne occasion de convoquer ce diable"terroriste"au point meme que les nouveaux-nés sénégalais utilisent ce vocabulaire en pleurant

  • DIOME

    terroriste yague na fi agretion you doule moudiou féne chaque quartie doit avoir un policie qui surveille le quartie s'il ya quelque chose il signal les autre mes politique rek jai peur de sorti jusqua 18h

  • Ciré Balley DIALLO, THIES

    Jeunesse inconsciente et insouciante qui me rappelle PLATON sur '' La Jeunesse et l’excès de Liberté'' il y'a près de 400 ans : '' Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce-qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d'eux l'Autorité de rien et de personne, c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la TYRANNIE…'' Nous SOMMES EN 2015 et c'est toujours d'actualité…

Publiez un commentaire