Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Sénégal : 14 femmes violées et tuées entre janvier et mai 2019

L’année 2019 a été macabre. Quatorze (14) femmes ont été violées et tuées entre janvier et mai, a révélé Ndèye Ngoné Coulibaly, chargée de projet de Wildaf Sénégal, lors d’un panel sur la loi criminalisant le viol et la pédophilie.

Femmes violées et tuées

“La loi criminalisant le viol et la pédophilie a été votée en janvier 2020. Elle constitue un tournant décisif et très important. C’est vraiment une avancée dans le combat pour la protection des droits de la femme et des enfants. De janvier 2019 à mai 2019, 14 femmes ont été violées et tuées. C’est à cause de cela que la société civile s’est levée pour dire non”, a déclaré Ndèye Ngoné Coulibaly.​

S’inspirer de l’histoire des femmes de “Nder”…

L’Ong Wildaf défend la cause des femmes. Elle a aussi demandé aux jeunes, surtout aux filles, de s’inspirer de l’histoire des femmes de “Nder”. “Nous avions choisi de valoriser le sacrifice des femmes de Nder, car au Sénégal on prend trop d’exemple sur les femmes d’autres pays.

…Une leçon de courage, de patriotisme…

Le “talatay nder” est un événement historique et le symbole de sacrifice des femmes qui se sont immolées en défendant leur patrie, mais aussi pour sauvegarder leur liberté, leur dignité et leur honneur. C’est une leçon de courage, de patriotisme et de leadership pour les femmes”, a soutenu Marième Traoré, chargée de programme de Wildaf Sénégal. Source : avenir-afrique.com

37 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    5:23 - 01/10/2020

    Economie-taux de croissance: “Macky veut faire de la magie”, Meissa Babou

    Whatsapp
    3:33 - 01/10/2020

    Mame Mactar Guèye: “Supposée sollicitation d’audience de Sonko, et après ?”

    Whatsapp
    2:04 - 01/10/2020

    Distribution des denrées/Ofnac: Le FRAPP et FDS exigent la démission de Mansour Faye

    Whatsapp
    0:59 - 01/10/2020

    Convocation de Téliko par l’IGAJ: L’Ums promet de briser le silence publiquement…

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp