Selon El Hadj Diouf, ce ne sont pas les actuels dirigeants du football qui feront avancer les choses

« Il faut féliciter Aliou Goloko qui a eu cette belle idée. C’est important de rendre hommage aux acteurs du football africain. J’ai eu une grande pensée à Bocandé, Mansour Wade Bruno Metsu, Demba Sall Niang, Saïd Fahry … Sans ces gens, nous n’en serions certainement pas là. Aujourd’hui, nous pouvons être fiers d’eux et nous ne cesseront jamais de penser à eux. Ce sont des dirigeants comme eux qui peuvent faire avancer les choses et non certains de ceux que je vois », a fait savoir El Hadj Diouf dans les colonnes de l’Observateur.

1 COMMENTAIRE
  • jax

    Truth hurts.hell yeah you are right Dioufy.quant à moi,jai abandonné jy crois plus.

Publiez un commentaire