PUBLICITÉ

Sangalkam – Faute d’ambulance, elle perd ses cinq bébés nés prématurement

Quarante (40) jours après la mort de cinq (5) enfants étouffés par la fumée d’un incendie aux Parcelles Assainies, un autre couple vient de perdre les leurs à Sangalkam. 

Enceinte de six (6) mois, la dame M.G a accouché prématurément de cinq (5) bébés dont deux (2) garçons et trois (3) filles. Après leur naissance, ils devaient bénéficier, selon la Tribune, d’une prise en charge supplémentaire, ce que le poste de Sangalkam n’a pu. D’après le père des bébés, de 02h à 05h du matin, ils n’ont pas été mis dans des couveuses, encore moins évacués dans une structure qualifiée pour assurer leur survie.

Les quatre (4) nouveaux nés sont morts au cours de l’évacuation, tandis que le cinquième, le lendemain dans l’après-midi.

Ambulance Bébés
Annonces

Un commentaire

Deug

et on sont les dirigeants de cette localité c’est eux qui se battaient alors que un simple ambulance suffisait pour sauver la vie de ces bébés et ils restent leurs temps a gaspiller de l’argent dans les meetings salle politicien

Publier un commentaire