Sanctions de la Cedeao : « Le SAES manifeste sa solidarité au peuple malien… »
PUBLICITÉ

Sanctions de la Cedeao : « Le SAES manifeste sa solidarité au peuple malien… »

Le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (SAES) dénonce les lourdes sanctions de la Cedeao infligées au Mali.

« Le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (SAES), fidèle à ses principes de démocratie et de respect de l’ordre constitutionnel, considère néanmoins ces mesures brutales et excessives à l’endroit du peuple malien. Il s’y ajoute que l’un des fondements sacro-saints de la CEDEAO est la libre circulation des biens et des personnes au sein de cet espace », rapporte un communiqué.

Selon ledit communiqué, le SAES apporte tout son soutien moral aux camarades et collègues de l’Enseignement supérieur du Mali et par-delà aux collègues de tous les ordres d’enseignement ainsi qu’à tout le peuple malien.

Aussi, le SAES « exhorte le Sénégal à user de toute « son expérience diplomatique et géopolitique pour amener toutes les parties prenantes à aller vers un dialogue constructif qui intègre les exigences de chacun des protagonistes afin qu’en définitive, l’esprit de la CEDEAO puisse être préservé et que le peuple malien soit totalement protégé. »

La Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), réunie en Session extraordinaire, le 9 janvier 2022 à Accra, en République du Ghana, a décidé, en plus des sanctions initialement imposées au Mali et aux autorités de transition, l’imposition de sanctions économiques et financières supplémentaires.

Répondre à diouf ibrahima Annuler la réponse

52
PUBLICITÉ

5 commentaire

  1. diouf ibrahima

    Tous les syndicats des pays de la CEDEAO ;;(enseignement, transport, etc….)doivent se réunir pour s ‘organiser une grève générale des pays de la CEDEAO pour barrer la route aux dirigeants dictateurs de la CEDEAO

    1. fab5freddy

      Mec c est l émotion qui te tient ou ta haine du président. Mais tu dois savoir une chose: aucun malien ni africain ne se solidariserait pour le Sénégal s il était à la place du Mali. Redescends sur terre. Les Africains nous haïssent comme pas possible. Par complexe.

  2. diouf ibrahima

    seul le mouvement syndical au niveau de la CEDEAO peut libérer nos frères et sœurs du Mali et cela a besoin au niveau de chaque pays ,les sociétés civiles d ‘oeuvrez dans ce sens pour réunir les syndicats de chaque pays pour un regroupement pour face a la libération de nos frères et sœurs qui sont au Mali merci

  3. Patriote

    Non bande d’ignorants comment pouvez vous prôner la démocratie et soutenir des valeurs de pouvoir pour 5 ans
    C’est contradictoire
    Ceux qui vous préoccupe C’est juste être en désaccord avec le gouvernement ce font les opposant

    1. Yare

      Bayil sa hel bi ghey fowé démocratie amoul zone cedeao

Répondre à diouf ibrahima Annuler la réponse