Samuel Sarr assume ses propos, conteste le délit d’offense au Chef de l’Etat et s’engage…

Samuel Sarr assume ses propos, conteste le délit d’offense au Chef de l’Etat et s’engage…

Lors de son audition, hier Samuel Ameth Sarr a contesté le délit d’offense au chef de l’Etat, assumé ses propos et s’est engagé à ne plus jamais s’adresser à Macky Sall sur Ndigeul de son marabout

L’ancien ministre de l’Energie a été auditionné, hier, sur le fond du dossier par le deuxième juge d’instruction près du tribunal hors classe de Dakar, en présence de ses conseils.

L’audition s’est très bien déroulée, selon Me Alioune Badara Cissé, un de ses avocats. Le juge, à en croire l’avocat, a accordé à la procédure l’entièreté des bénéfices que la défense est en droit d’attendre. « L’ambiance est solennelle et détendue à la fois », se félicite-t-il.

Selon Me Cissé, l’ancien ministre de l’Energie a également lu devant le juge une déclaration tirée de son entretien avec Serigne Cheikh Ibn Serigne Saliou Mbacké l’enjoignant de ne plus s’adresser au chef de l’Etat ou au président de l’Alliance pour la République (Apr). « Cette injonction sous forme de ndigueul, a rappelé Samuel Sarr enjoignait ses responsabilités. Et à cela, il s’est engagé », a-t-il dit.

Revenant sur les faits reprochés à son client, Me Cissé a indiqué que celui- ci les a réfutés en produisant un document annexé au dossier dans lequel Sidy Niang du site internet « Xibaaru.net » assume, réclame et revendique la paternité des éléments dont l’ex-ministre de l’Energie s’est inspiré pour en faire une publication dans son site internet.

Selon l’avocat, à l’issue de l’audition, ils ont déposé une demande de mise en liberté provisoire de leur client. « Il y a des délais pour son instruction, mais ceux-ci peuvent être abrogés comme tout autre », reconnait-il.

Par souci d’apaisement, l’avocat- membre de l’Apr a demandé au président de la République, Macky Sall, « de bien vouloir renoncer à poursuivre Samuel Sarr puisqu’il s’agit des offenses le visant qui sont reprochés à son client. Il en a la possibilité, le droit et l’impérium ».

2 COMMENTAIRES
  • leopold mingou

    où est la voix des sans voix dans tout Ceci si les leaders d’opinions sont réduits au SILENCE Ont ils pensé aux sénégalais qui ont droit à l’information c’est honteux

  • nik

    vous osez defendre ce sale fils de put qui a envoye la sar en faillite.

Publiez un commentaire